Pagodes les plus réputées au Vietnam

Partagez ce site avec vos amis Merci

Pagodes les plus populaires au Vietnam

La majorité des Vietnamiens pratiquent une forme de religion. Il existe de nombreuses autres religions, dont le bouddhisme, le caodaïsme et le catholicisme.

Le terme Pagode (vietnamien : Chùa) est le nom donné à un lieu de culte associée au bouddhisme. Comme le Vietnam compte le plus grand nombre d’adeptes du bouddhisme, il y a beaucoup de pagodes bouddhistes contruites partout dans ce pays. Aujourd’hui, je vais vous présenter les pagodes les plus réputées au Vietnam.

Pagode Bai Dinh la plus grande pagode de Ninh Binh
Pagode Bai Dinh la plus grande pagode de Ninh Binh

1. Pagode du Pilier Unique à Hanoi

La Pagode au Pilier Unique est une pagode qui se trouve en plein milieu de la ville de Hanoi. En 1049, pendant le mois d’octobre du calendrier lunaire, le roi Ly Thai Tong a supervisé la construction de la Pagode du Pilier Unique.

Cette pagode possède un style architectural sans équivalent non seulement au Vietnam mais aussi dans le reste du monde. La pagode a la forme d’une fleur de lotus et possède un toit incliné avec des tuiles rouges.

Elle rend hommage au bodhisattva Avalokitesvara. La pagode à un pilier est considérée comme l’un des points de repère les plus reconnaissables de la ville. Chaque année, des millions de visiteurs viennent voir les lieux saints et profiter de la vue.

2. Pagode Bai Dinh à Ninh Binh

La province de Ninh Binh est le lieu où se trouve la pagode Bai Dinh. Il existe deux pagodes différentes nommées Bai Dinh : la plus ancienne et la plus récente.

Je vous recommende vivement d'utiliser Baolau pour trouver les transports au Vietnam

La structure la plus ancienne remonte à la dynastie des Ly (1009-1025 ne), tandis que la plus récente a été construite vers 2003. Le hall principal de la pagode historique de Bai Dinh a été conçu dans un style architectural oriental ancien et possède un toit avec un surplomb incurvé et des tuiles rouges.

De nombreux aspects architecturaux et artefacts de la pagode portent clairement la marque de la dynastie Ly, qui régnait à cette époque.

Comparée à la pagode d’origine, la nouvelle pagode Dinh occupe une superficie de 80 hectares et se trouve de l’autre côté de la montagne.

Contrairement à la conception des temples chinois, la pagode de Bai Dinh a l’apparence d’un dôme brun foncé surmonté de la queue incurvée d’un phénix.

C’est la caractéristique la plus reconnaissable de la construction de la pagode. Les célèbres villages de commerce traditionnel du Vietnam ont laissé leur empreinte sur la décoration de la pagode de différentes manières.

3. Pagode des Parfums

Selon le folklore, la pagode des Parfums est un chemin de pèlèrinage, mais en réalité, il s’agit d’un complexe au Vietnam qui est à la fois culturel et religieux.

Elle abrite des centaines de temples bouddhistes ainsi que certains temples dédiés aux dieux. La pagode la plus importante est connue sous le nom de pagode Trong, et il ne s’agit pas d’une structure artificielle mais plutôt d’une grotte rocheuse naturelle connue sous le nom de Huong Tich.

pagode des Parfums
pagode des Parfums

La pagode a été construite à la fin du XVIIe siècle. Le paysage autour de la pagode des Parfums est époustouflant et enchanteur. Pendant la période qui commence le 6 janvier et dure jusqu’à la fin du troisième mois lunaire, des millions de touristes et de fidèles se rendent à cet endroit.

4. Pagode de la dame celestre Thien Mu, située dans la ville de Thua Thien – Hue.

Une pagode historique connue sous le nom de pagode de Thien Mu ou de pagode de Linh Mu se trouve sur la colline Ha Khe de la ville de Hue, sur la rive gauche de la rivière Huong, à environ 5 kilomètres à l’ouest du quartier central des affaires de la ville (Vietnam). En 1601, le seigneur Nguyen Hoang, le premier des 9 seigneurs Nguyen, a été responsable de la fondation officielle de la pagode de Thien Mu.

La tour Phuoc Duyen et la grande cloche sont les caractéristiques les plus remarquables de la pagode de Thien Mu.

Trouvez votre hotel au Vietnam ici Booking.com

En outre, cet endroit a conservé l’automobile que le moine bouddhiste suprême Thich Quang Duc a utilisée pour se suicider en s’immolant par le feu en 1963 afin de protester contre l’administration du président Ngo Dinh Diem.

5. Pagode Vinh Nghiem à Ho Chi Minh Ville

La pagode de Vinh Nghiem est considérée comme l’une des pagodes les plus réputées du Vietnam.

Il existe deux pagodes au Vietnam portant le nom de Vinh Nghiem ; l’une est située dans le nord, tandis que l’autre se trouve dans le sud.

À Ho Chi Minh-Ville, la pagode Vinh Nghiem se trouve dans un complexe tentaculaire de plus de 6 000 mètres carrés, à côté de la rue Nam Ky Khoi Nghia. La construction de la pagode Vinh Nghiem a commencé en 1964 et s’est achevée en 1971 sous la direction de deux moines bouddhistes supérieurs, Thich Tam Giac et Thich Thanh Kiem, tous deux originaires de la région nord du Vietnam.

Il s’agit d’un excellent exemple de pagode bouddhiste vietnamienne traditionnelle du XXe siècle, que l’on trouve dans tout le Vietnam. La tour d’Avalokitevara, la tour Vinh Nghiem, la statue d’Avalokitevara, l’énorme cloche et le vaste espace agréable sont les caractéristiques les plus remarquables de la pagode.

6. Pagode Xa Loi à Ho Chi Minh-Ville

Découvrez les hôtels-boutiques les plus luxueux et les plus charmants que le Vietnam a à offrir dans ce guide exclusif sur les meilleurs hôtels au Vietnam en 2022.

La pagode Xa Loi se trouve près de l’intersection de la rue Ba Huyen Thanh Quan et de la rue Su Thien Chieu à Hanoi, au Vietnam. La pagode a deux entrées : la porte principale, qui donne sur la rue Ba Huyen Thanh Quan, et une porte latérale, qui donne sur Su Thien Chieu. Les deux portes donnent sur la même cour.

La construction de la pagode a commencé le 5 août 1956, sous la Première République du Vietnam du Sud, et s’est poursuivie jusqu’au 2 mai 1958, date à laquelle elle a été définitivement achevée.

La pagode a été construite afin d’honorer un os ayant appartenu au Bouddha. La pagode est construite selon le style architectural actuel, mais elle possède néanmoins le caractère architectural d’un bâtiment traditionnel.

Entre 1951 et 1981, la pagode a servi de siège à l’association bouddhiste Nam Viet. En outre, la pagode a servi d’emplacement à la base d’enseignement de l’Université Van Hanh de 1964 à 1966. L’Association bouddhiste du Vietnam a utilisé le temple comme siège social de 1981 à mai 1993. (Bureau II).

Ce lieu a été le théâtre de certains événements historiques qui ont eu lieu pendant la lutte contre la politique de la dictature de Ngo Diem au Sud-Vietnam qui supprimait la religion.

7. Pagode Hoang Phap à Ba Ria – Vung Tau

La pagode Hoang Phap se trouve dans la commune de Tan Hiep, dans le district de Hoc Mon, à Hô Chi Minh-Ville.

Elle s’étend sur une superficie de 6 hectares (ha). La pagode est là depuis plus d’un demi-siècle. Elle est non seulement attrayante du point de vue du paysage, mais aussi du point de vue de la morale du fondateur.

La pagode est également le lieu de rassemblement des bouddhistes de Saigon et des régions environnantes. En outre, la pagode Hoang Phap organise tout au long de l’année de nombreux cours de formation pour adultes et étudiants, dans le but de cultiver les capacités mentales et physiques des participants.

Des milliers d’étudiants sont inscrits à chaque cours. La pagode dispose d’espaces scientifiquement conçus pour diverses activités, comme manger, boire, faire une pause, apprendre la philosophie et méditer.

La pagode Hoang Phap est largement considérée comme le plus important centre d’éducation et de recherche bouddhiste du Vietnam à l’heure actuelle.

8. Pagode Dai Tong Lam à Ba Ria – Vung Tau

L’une des pagodes les plus connues du Vietnam est la pagode Dai Tong Lam, dont le nom complet est la pagode Van Phat Quang Dai Tong Lam. Elle se trouve dans le hameau de Quang Phu, dans le district de Tan Thanh de la province de Ba Ria – Vung Tau. La pagode s’étend sur une vaste superficie (100 hectares), remplie d’une abondance de plantes à fleurs, de bonsaïs et d’arbres verts. À la pagode Dai Tung Lam, il y a deux salles de Bouddha, l’une est modeste et l’autre est toute neuve.

L’espace de 112 mètres carrés qui comprend la modeste salle du Bouddha a été construit en 1958, puis rénové en 1982. (La largeur de 7m, la longueur de 16m). La construction de la grande salle du Bouddha a commencé en 2002, et ses dimensions sont de 91 mètres de long et 46 mètres de large. La vaste salle du Bouddha est répartie sur deux étages et abrite neuf sculptures taillées dans le granit.

Environ 10 000 petites figurines de Bouddha sont disposées le long des murs. Le 1er janvier 2006, le Vietnamese Record Book Center a annoncé que le temple du Grand Bouddha était le plus grand de son genre au Vietnam : La pagode qui, le 31 mai 2007, possède le plus grand nombre de sculptures au Vietnam ainsi que la plus grande salle de Bouddha de tout le Vietnam. L

a statue de Maitreya est visible juste en face de la salle du Grand Bouddha. Le granit monolithique extrait de la montagne de Cam Ranh a été utilisé pour fabriquer la statue (Khanh Hoa). Le monument pèse 40 tonnes, mesure 5,1 mètres de haut et a été achevé en 2002. Le 31 mai 2007, le Centre vietnamien des records a déclaré que le monument avait établi un nouveau record dans sa catégorie.

9. Pagode des chauves-souris à Soc Trang

L’une des pagodes les plus connues du Vietnam s’appelle « DOI ».

La pagode Bat, également connue sous le nom de Chùa Di en vietnamien, est une pagode étonnante qui a la particularité d’être la seule pagode khmère de la province de Soc Trang à vénérer le Bouddha Shakyamuni. Le nom « Pagode des chauves-souris » vient du fait que le campus de la pagode abrite une importante population de chauves-souris.

Les troupeaux de chauves-souris constituent la caractéristique la plus intéressante de la pagode. Des dizaines de milliers de chauves-souris vivent dans la forêt qui entoure la pagode. La majorité des arbres de la forêt sont des hopea odorata et des dipterocarpaceae.

Elles reviennent toujours précipitamment dans la cour de la pagode en fin d’après-midi afin de couvrir tout le ciel. Parce que ces moines sont d’avis que les troupeaux de chauves-souris qui reviennent rapidement à la pagode sont bénéfiques pour la pagode, ils ont pris des mesures énergiques pour conserver les troupeaux de chauves-souris.

Les chauves-souris qui vivent dans la pagode sont de la variété des grandes chauves-souris, avec un poids d’un kilogramme à un kilogramme et demi et une envergure d’un mètre à un mètre et demi. Elles ont deux teintes différentes, un jaune foncé et un noir.

10. Pagode Vam Ray à Tra Vinh

La pagode Vam Ray au Vietnam est la plus importante et la plus grande pagode bouddhiste primitive du pays. Le style architectural d’Angkor est visible dans la construction de la pagode.

Elle se trouve dans le hameau de Vam Ray, dans la commune de Ham Tan, dans le district de Tra Cu, dans la province de Tra Vinh. Son histoire remonte à plus de 600 ans. M. Tram Be, bouddhiste et mécène de la pagode, a fourni les fonds nécessaires pour rénover et reconstruire la structure à partir de zéro sur une période de trois ans, pour un coût total d’un million de dollars.

Cette opération a été réalisée dans le but de préserver la relique. La statue de 54 mètres de long du Bouddha montant au nirvana, placée sur une base en forme de longue structure à deux étages, est la caractéristique la plus remarquable de la pagode Vam Ray. L’ensemble de la statue, y compris le socle, est peint en jaune.

11. Pagode Linh Ung – Da Nang

C’est sur une falaise de la montagne des marbres, à environ huit kilomètres de Da Nang, que se trouve la pagode Linh Ung. Un grand nombre de personnes s’y rendent pour admirer le panorama époustouflant sur la mer et les montagnes de marbre en arrière-plan. Elle abrite une statue massive de Guinyin, la déesse de la compassion et de la miséricorde, qui mesure 67 mètres de haut.

Cette pagode a été construite en juillet 2014 et s’étend sur une surface qui représente un total de 20 hectares. Elle est située à environ 693 mètres au-dessus du niveau de la mer. L’emplacement de la pagode Linh Ung au sommet de la montagne Son Tra marque le centre de la montagne.

En visitant cette pagode, vous aurez l’occasion de contempler la beauté du ciel bleu clair et de l’océan, et de profiter de l’air frais et non pollué de l’océan.

La pagode Linh Ung est un grand complexe composé de plusieurs bâtiments et salles différents, tels que le hall principal, la bibliothèque, la salle de conférence et bien d’autres encore.

La statue du bodhisattva Guanyin, qui mesure 67 mètres de haut et possède un lotus de 35 mètres de diamètre, ne manquera pas de vous laisser dans un état d’étonnement total lorsque vous la verrez. Cette statue a également le titre de plus grande statue du Vietnam.

12. Pagode Tran Quoc – Hanoi

Sur le lac de l’Ouest de Hanoi se trouve la pagode connue sous le nom de Tran Quoc. C’est le plus ancien temple bouddhiste de la ville, et il se compose de dix sanctuaires au total. L’arbre Bodhi dans le jardin et la statue de Bouddha en laque rouge qui se trouve en dessous sont deux des points forts.

Les documents historiques indiquent que la construction de la pagode a commencé en 541 sur la rive du fleuve Rouge, à l’extérieur de la digue de Yen Phu.

La pagode a été achevée en 545, sous le règne de l’empereur Ly Nam De. À l’origine, elle était connue sous le nom de pagode Khai Quoc (pagode du fondateur national).

Lorsque la dynastie des Ly était au pouvoir, la pagode Khai Quoc s’est imposée comme le centre bouddhique de la citadelle de Thang Long et a accueilli les conseils d’un grand nombre de maîtres zen.

En raison de l’avancée du fleuve, la pagode a dû être déplacée en 1961 sur l’îlot Kim Ngu (poisson d’or) du lac de l’Ouest, où elle se trouve actuellement. Au cours des décennies suivantes, la pagode a subi un certain nombre de modifications importantes, tant au niveau de sa construction que de son nom.

Ces modifications étaient liées aux noms des rois qui gouvernaient à l’époque. Sous le règne du roi Le Hy Tong, son nom a été changé en Tran Quoc, qui se traduit par « Défense nationale » (1680-1705).

La pagode a fait l’objet de nouveaux travaux de rénovation au début de la dynastie des Nguyen, et ses sculptures ont été redessinées pour prendre la forme de cloches. Lors de sa visite de la pagode en 1842, le roi Thieu Tri lui a donné le nom de « Tran Bac » (Gardien du Nord). Malgré cela, de nombreux habitants de la région continuent de l’appeler la pagode Tran Quoc.

La pagode de Tran Quoc est un lieu d’une rare importance spirituelle, car elle a été créée par l’union artistique de la beauté naturelle environnante et de l’architecture bouddhiste. C’est pour cette raison qu’elle a acquis une grande notoriété et attire un grand nombre de touristes des autres pays. La pagode de Tran Quoc a été classée numéro 16 sur la liste des plus belles pagodes du monde par le journal Daily Mail.

12. Pagode Keo (province de Thai Binh)

C’est dans le hameau de Dung Nhue, dans la ville de Duy Nhat, dans le district de Vu Thu, dans la province de Thai Binh, que vous trouverez la pagode Keo. Cette pagode est connue sous son nom complet, à savoir la pagode Tran Quang. C’est l’une des pagodes du Vietnam qui a près de 400 ans et qui est considérée comme l’une des plus anciennes. Malgré le passage d’une telle quantité de temps, la pagode Keo a réussi à préserver son architecture originale et ancienne dans son intégralité.

La pagode actuelle a été rénovée en 1930. Elle est également le lieu de stockage d’un grand nombre d’objets inestimables, tels que la Grande Cloche, qui a été coulée pendant la dynastie des Lê, le vase en porcelaine du village de poterie de Bat Trang, l’encensoir et d’autres objets. En particulier, le clocher de la pagode Keo est un exemple vraiment impressionnant de maîtrise architecturale. Ce clocher a l’apparence d’une fleur de lotus épanouie. Il comporte trois niveaux, et sa hauteur totale est de 11,5 mètres ; à chaque niveau, une grande cloche est suspendue au plafond.

13. Pagode Giac Lam (Ho Chi Minh Ville)

La pagode Giac Lam se trouve dans le district de Tan Binh, à Ho Chi Minh-Ville, à l’adresse 118, rue Lac Long Quan. Elle est connue comme le centre de l’école Rinzai dans la région sud du Vietnam et est considérée comme l’une des plus anciennes pagodes de cette ville.

Le hall principal, la salle de conférence et les deux structures qui servent les repas sont tous disposés sous la forme de la lettre Kanji « San », qui se traduit par « trois ». Cette pagode est construite en forme de « San ». Deux groupes de 18 Arahants sont représentés sur les côtés gauche et droit de la chambre principale (un grand et un petit).

Il y a 133 sculptures faites de bois précieux, et chacune a été laquée et dorée avec un incroyable savoir-faire. Les sculpteurs qualifiés ont donné vie à chacune des sculptures, sièges, tables, anciennes tours funéraires et autres objets grâce à leur travail complexe.

Pendant les jours de printemps, la pagode Giac Lam est ouverte aux milliers de pèlerins et de touristes internationaux qui viennent y prier pour la paix et le bonheur et contempler la beauté ancienne de cette pagode. En outre, nombre de ces visiteurs viennent ici pour voir la pagode.

Ce qu’il faut faire et ne pas faire lors de la visite d’une pagode au Vietnam

Pagode Bai Dinh la plus grande pagode de Ninh Binh
Pagode Bai Dinh la plus grande pagode de Ninh Binh

Les pagodes font partie intégrante de la culture vietnamienne et devraient être vues par tous ceux qui y vivent ou y voyagent. Êtes-vous intrigué par la manière dont les indigènes pratiquent leur culte, chantent, brûlent de l’encens et se prosternent ?

La croyance en une puissance supérieure fait partie intégrante de la vie quotidienne au Viêt Nam. Lorsque vous vous rendez dans un lieu saint, il serait tout à fait respectueux de votre part de respecter les rituels qui y sont observés.

La liste suivante des choses à faire et à ne pas faire devrait rendre votre prochaine visite à une pagode plus agréable et moins compliquée.

1. Adaptez votre tenue vestimentaire 

Dans un cadre aussi paisible, il est approprié de porter des vêtements qui couvrent les épaules, le bas du cou et les genoux. Afin de témoigner du respect au Bouddha, il est préférable de s’habiller proprement et de porter des vêtements propres.

2. Retirez votre casquette et lunettes de soleil

Lorsque vous entrez dans la salle, vous ne devez pas porter de casquette ni de lunettes de soleil. Ces dernières sont assez confortables pour être portées lorsque vous êtes à l’extérieur.

3. Allumez de l’encens

Il n’est pas nécessaire de brûler de l’encens car de nombreuses pagodes découragent les gens de le faire afin de réduire la quantité de fumée qui pénètre à l’intérieur. Si vous souhaitez faire une offrande d’encens, vous devez d’abord allumer une baguette d’encens , puis le placer dans l’encensoir.

4. Présentez vos respects aux dieux

Dans un cadre aussi paisible, il est approprié de porter des vêtements qui couvrent les épaules, le bas du cou et les genoux. Afin de témoigner du respect au Bouddha, il est préférable de s’habiller proprement et de porter des vêtements propres.

5. Souhaitez et priez.

Vous devez adresser votre requête à la plus grande divinité, qui se trouve souvent au centre de la salle principale. Si cela n’est pas possible, inclinez-vous en récitant « namo’mitbhya » et priez pour le bien-être paisible de tous.

6. Restez calme

Dans un lieu de culte, vous devez vous abstenir de rire, de faire beaucoup de bruit ou de parler à voix haute. Vous pouvez converser sur un ton qui se situe entre les deux. Si vous venez avec les enfants, il serait utile que vous puissiez les garder calmes et obéissants pendant qu’ils sont dans l’espace sacré. Veuillez vous abstenir de laisser les enfants toucher ou courir autour de l’endroit décent.

7. Faites une offrande au temple.

Il est d’usage de faire des contributions monétaires aux lieux de culte. Les fonds sont utilisés pour l’entretien de la pagode ainsi que pour les salaires des personnes qui en sont responsables. Les dons peuvent être faits en déposant de l’argent dans l’une des boîtes qui ont été stratégiquement placées dans le lieu.

8. Profitez de votre bonne fortune.

Lorsque vous rendez hommage aux dieux, vous avez la possibilité de demander un morceau de nourriture ou un fruit. Vous êtes invité à emporter un peu de cette bonne fortune avec vous en gage de ma reconnaissance. Vous pouvez garder un œil sur les visiteurs pour voir s’ils ont accès aux produits.

9. N’apportez pas de viande avec vous.

Dans tous les sites religieux, la consommation de viande est strictement interdite. Ne mangez que de la cuisine végétarienne s’il y a une cantine à proximité où vous pouvez vous procurer quelque chose à manger, sinon vous manquerez de respect à l’environnement.

10. Il est interdit de photographier à l’intérieur.

À l’intérieur de la salle principale de nombreuses pagodes, la photographie n’est pas autorisée. Si vous êtes autorisé à prendre des photos, vous pouvez vous tenir à côté des sculptures plutôt que devant elles. En outre, ne vous tenez pas dans une position incorrecte.

Conclusion

Si vous souhaitez en savoir plus sur le bouddhisme pratiqué dans ce pays et que vous avez la chance d’aller au Vietnam, vous ne devez pas omettre les étonnantes pagodes qui s’y trouvent dans votre liste de lieux potentiels à visiter.

Pour moi, c’est un endroit génial à visiter, surtout pour les amoureux de la culture et du Bouddhisme

J’espére que cet article vous aidera à planifier un bon voyage dans une des pagodes dans la liste cidessus . Si vous le trouvez utile, s’il vous plaît LIKE, SHARE il. Merci !

Je vous remercie de votre lecture !

Je vous souhaite un voyage agréable et riche en événements !

Partagez ce site avec vos amis Merci
Vous cherchez une voiture privée avec un chauffeur guide francophone pour vous guider pendant le voyage ? Cliquez l'image pour en savoir plus
Vous trouvez ce blog utile ?