Comment se rendre à Ba Na depuis Da Nang ?
Partagez ce site avec vos amis Merci

Comment se rendre à Ba Na Hilles depuis Da Nang ?

Les extraordinaires collines de Ba Na offrent un air plus frais, des vues magnifiques et quelques records du monde.

C’est pourquoi elles constituent une excursion d’une journée ou une excursion secondaire très prisée depuis Da Nang.

Cependant, ce fait soulève souvent la question de savoir comment se rendre aux collines de Ba Na depuis Da Nang.

Heureusement, plusieurs options s’offrent à vous, de sorte que vous ne vous retrouverez jamais au milieu de Da Nang à vous demander si vous devez vous donner la peine de visiter cette incroyable région du pays.

Comment se rendre à Ba Na Hilles depuis Da Nang ?
Comment se rendre à Ba Na Hilles depuis Da Nang ?

Da Nang Ba Na en Taxi ou voiture privée avec un chauffeur

L’un des meilleurs moyens de se rendre aux collines de Ba Na depuis Da Nang est de prendre un taxi ou un chauffeur privé.

Le coût de cette option varie, car chaque chauffeur est différent, mais il est généralement d’environ 800 000 VND.

Ce prix comprend généralement le trajet aller et retour, donc si vous ne cherchez qu’un aller simple, ce sera moins cher.

Vous pouvez également envisager de prendre un taxi, car ces prix sont comparables à ceux d’un taxi ou d’un chauffeur privé.

Consultez le prix de taxi ou voiture privative pour ce trajet

Da Nang Ba Na en Moto  

Si vous voulez avoir un peu de contrôle sur votre voyage, alors vous pouvez envisager de louer une moto lorsque vous essayez de vous rendre aux collines de Ba Na depuis Da Nang.

Le coût d’une moto de location est normalement d’environ 150 000 VND par jour et il ne vous faudra qu’environ quarante-cinq minutes pour vous rendre à Ba Na Hills depuis Da Nang.

Vous serez peut-être un peu inquiet à l’idée de conduire dans un pays auquel vous n’êtes pas habitué, surtout après avoir vu les rues animées des villes.

Cependant, je peux vous assurer que les rues sont un peu plus larges en dehors de la ville et qu’il n’y a pas autant de véhicules autour de vous.

De plus, en roulant sur les routes, vous verrez comment l’atmosphère du pays change lorsque vous laissez derrière vous la ville animée et que vous vous dirigez vers les collines de la campagne.

Il est important que vous choisissiez la bonne destination à l’aide de votre smartphone lorsque vous conduisez une moto.

Si vous saisissez simplement Ba Na Hills, les instructions vous conduiront au sommet de la montagne, que vous ne pouvez pas atteindre en moto, et vous ne serez pas près de l’endroit où vous voulez être.

Saisissez plutôt Ba Na Cable Car Service Parking Lot, car cela vous mènera directement à l’endroit où vous pourrez monter dans le téléphérique et vous rendre au sommet de la montagne où se trouve la station Ba Na Hills.

Lisez mon guide Les touristes peuvent-ils conduire une moto ou une voiture au Vietnam ? Guide voyage

Da Nang Ba Na en groupe

Comment se rendre à Ba Na depuis Da Nang ?
Comment se rendre à Ba Na depuis Da Nang ?

Bien sûr, si vous souhaitez planifier votre séjour à Ba Na Hills de manière extrêmement simple, vous pouvez tout simplement opter pour un circuit en groupe depuis Da Nang.

Il existe de nombreuses entreprises qui proposent des excursions de groupe et la plupart d’entre elles incluent l’entrée dans les collines de Ba Na, le transport et même un déjeuner buffet dans le prix.

L’avantage d’une visite en groupe est que vous n’aurez pas à faire la queue pour obtenir un billet et que le guide pourra facilement vous faire visiter le parc et vous traduire tout ce que vous ne comprenez pas.

Il y a cependant un inconvénient à faire appel à un groupe de visiteurs, à savoir que vous ne disposez pas de votre propre temps.

Vous n’avez aucun contrôle sur la durée de votre séjour dans les collines de Ba Na ni sur ce que vous faites à tel ou tel moment.

C’est votre guide touristique qui s’en charge et quand il vous dit qu’il est temps de passer à l’attraction suivante, vous devez le suivre.

Une fois arrivé à Ba Na Hills depuis Da Nang, vous prendrez le téléphérique jusqu’au sommet de la montagne.

Le trajet n’est pas très long, mais il offre des vues spectaculaires sur la station et ses environs.

En fait, si vous avez le temps, vous voudrez peut-être monter et descendre plusieurs fois, pour ne rien manquer de la beauté des lieux !

Parmi les choses importantes à observer pendant votre trajet, citons la ville elle-même, ainsi que le col de Hai Van, la mer étincelante et la péninsule de Son Tra.

Assurez-vous de bien vous amuser après avoir rejoint les collines de Ba Na depuis Da Nang.

Il y a tellement de choses à faire et à voir que vous aurez peut-être du mal à décider de la direction à prendre au début.

Je vous recommande de commencer par le pont d’or avant de continuer vers le funiculaire, la pagode Linh Ung et le village français.

Gardez aussi un peu d’énergie pour votre retour, car aussi facile qu’ait été l’accès aux collines de Ba Na depuis Da Nang, le voyage de retour sera aussi fatigant que le reste de votre journée !

Ne vous inquiétez pas, vous vous serez suffisamment amusé pour être prêt à aller directement au lit une fois de retour à votre point de départ de la journée.

Voir aussi

Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu'il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam ?
Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu’il faut gouter absolument
Partagez ce site avec vos amis Merci

Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu’il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam ?

Vous aimez la soupe, les nouilles ou la soupe de nouilles ?

Alors le Vietnam est l’endroit où vous devez être.

La soupe est partout.

C’est une bonne chose pour les amateurs de soupe, mais pour moi, j’aimerais vous présenter d’autre aliments savoureux.

Heureusement, la nourriture vietnamienne est variée, allant des plats sains à base d’herbes et de légumes aux influences françaises riches en glucides.

Comme je suis local, je connais la nourriture vietnamienne.

Une chose qui est certaine , Ne vous attendez pas à apprendre à manger au Vietnam en une seule visite rapide.

Un autre conseil :

Mangez plutôt tout et n’importe quoi.

Si ça a l’air bon, mangez-le.

Voici mon Top 10 de la nourriture vietnamienne, des aliments de base courants  que je trouve bon et vous conseille vivement de gouter

1. Soupe de nouilles vietnamienne (Pho)

Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu'il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam ?
Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu’il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam ?

Prononcé « Fo » , ce succulent plat de nouilles est synonyme de nourriture vietnamienne.

Il est également présent partout, du moment où vous mettez le pied au Vietnam à la seconde où vous le quittez.

De la table du petit-déjeuner au trottoir.

Le Pho est sans conteste la nourriture de rue la plus répandue au Vietnam.

De jour comme de nuit, les habitants s’installent sur de petites chaises en plastique pour engloutir le Pho sur de petites tables en plastique.

Un peu bizarre mais vraiment unique.

Le Pho se présente généralement sous forme de bœuf (Pho Bo) ou de poulet (Pho Ga), servis dans un bouillon identique sur des nouilles de riz plates et des herbes aromatiques.

La garniture facultative est constituée de piments rouges tranchés, d’un filet de citron vert, de germes de soja, de basilic sacré et de coriandre. Shloop. Le Pho est la base d’un nombre infini de soupes au Vietnam.

La recette du Pho peut varier en fonction de la créativité de chaque chef.

Cependant, au total, les ingrédients de base pour préparer un bol de Pho inoubliable sont : Un bouillon salé-sucré fait à partir d’os d’animaux (certains chefs utilisent des os de poulet, d’autres des os de porc, cela dépend vraiment), du Pho (un type de vermicelle typique du Vietnam), un mélange d’herbes et de viande (cela dépend aussi).

Il existe deux types de bœuf ainsi que deux façons de les cuire utilisés dans le Pho Bo.

Tout d’abord, passons en revue les types de bœuf.

Dans l’ensemble, les deux types utilisés dans le Pho Bo sont des poitrines de bœuf ; cependant, il existe le type le plus tendre et le type « ayant plus de graisse et de tendons », qui, au Vietnam, sont appelés respectivement Nạm et Gầu.

Ensuite, concernant les modes de cuisson, il en existe également deux types : bien cuit et sous-cuit.

Le premier signifie que le bœuf sera cuit avant et qu’il sera coupé en tranches au moment d’être servi.

Le second, en revanche, n’est cuit que juste après la prise de commande.

Les tranches de bœuf crues sont alors plongées dans le bouillon bouillant et servies aux amateurs de cuisine, ce qui garantit un bol de Pho Bo des plus chauds et des plus attrayants.

Parfois, les visiteurs peuvent essayer le Pho avec du Quẩy – une sorte de bagel en forme de doigt.

Plongez le Quay dans le bouillon du Pho et laissez-vous bercer par son goût spécifique !

Le goût « divin » du bouillon, la douceur du Pho, les herbes, la viande délicieuse ainsi que le goût indescriptible du Quay forment une combinaison tellement inséparable que personne ne peut refuser de « tomber amoureux » dès la première bouchée.

Lieux recommandés :

Pho Gia Truyen Bat Dan

Emplacement : 49 Bat Dan, Cua Dong, Hoan Kiem, Hanoi

Jours d’ouverture : tous les jours

Heures d’ouverture : 6 h – 10 h et 18 h – 20 h 30

Pho Thin

Emplacement : 61 Dinh Tien Hoang, Ly Thai To, Hoan Kiem, Hanoi

Jours d’ouverture : tous les jours

Heures d’ouverture : 6h30 – 13h et 17h – 22h30

Téléphone : 0339 253 464

2. Rouleaux d’été / Rouleaux de printemps frits (Goi Cuon / Nem Ran)

Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu'il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam ?
Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu’il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam ?

Désolé de regrouper ces deux plats.

Le premier est le rouleau d’été (rouleau de printemps frais ou rouleau de salade) qui, lorsqu’il est associé à la bonne sauce, est difficile à battre.

C’est un des plats vietnamiens préférés par nombreux visiteurs

Non seulement ils sont sains, mais les rouleaux d’été sont remplis de légumes verts frais.

Ils sont traditionnellement enveloppés dans une fine feuille de riz et contiennent des nouilles de vermicelle (riz), des herbes fraîches et un choix de viande (crevettes fraîches s’il vous plaît).

Les sauces varient, mais la préférée est la sauce aux cacahuètes (Nuoc Leo).

Les rouleaux d’été sont également disponibles sans viande ou végétariens.

Les rouleaux de printemps frits n’ont pas besoin d’être présentés : viande et légumes sont enroulés dans du papier de riz avant d’être frits pour devenir croustillants.

Une alternative aux rouleaux d’été. On les trouve dans la plupart des menus vietnamiens.

3. Baguettes (Banh Mi)

Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu'il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam
Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu’il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam

 

Des influences coloniales françaises évidentes ?

Bien que le Banh Mi soit aujourd’hui un nom familier au Vietnam, il est apparu pour la première fois au Vietnam il y a quelques décennies et, de manière assez surprenante, il a été fabriqué à partir de la baguette française.

Le Banh Mi est un autre aliment de base de la cuisine de rue vietnamienne, généralement vendu dans de petits stands en bord de route.

Comme pour toutes les baguettes, on peut y mettre à peu près n’importe quoi.

Cela dit, le Banh Mi vietnamien est généralement fourré de la même façon.

Une garniture composée d’un pâté de foie de porc, d’une saucisse vietnamienne (porc bouilli, Cha Lua), de radis et de carottes râpés, de morceaux de concombre, de mayonnaise et de l’indispensable piment.

C’est un repas copieux après des jours de soupe et de légumes.

Si le Pho représente la délicatesse compliquée qui nécessite une certaine expérience pour être préparée, le Banh Mi est un symbole de simplicité car tout le monde peut le faire.

Cependant, cette simplicité, de façon surprenante, peut donner lieu à un goût aussi étonnant.

L’aspect le plus remarquable de Banh Mi qui en fait un choix populaire au Vietnam est peut-être sa commodité.

On peut trouver des Banh Mi à peu près partout le long de la rue dans chaque région urbaine du Vietnam.

Lorsque vous êtes pressé de vous rendre au travail, un Banh Mi préparé en 3 minutes est certainement un choix plus approprié qu’un repas traditionnel complet.

On peut donc dire que, de nos jours, le Banh Mi s’est intégré à la vie normale des Vietnamiens et qu’il est devenu un élément essentiel de la liste des plats de notre pays.

Selon la rumeur, c’est pendant la période coloniale française que la baguette a été introduite au Vietnam.

À l’époque, elle était servie au restaurant avec du pâté, du jambon ou du beurre sur commande ; cependant, au fil du temps, la demande d’aliments plus pratiques pouvant être consommés sur le pouce a favorisé l’apparition du Banh Mi vietnamien.

Au lieu de servir chaque ingrédient séparément dans les restaurants, les vendeurs de l’époque ont décidé de mettre toutes les garnitures dans le pain, en y ajoutant quelques herbes pour qu’il puisse répondre aux goûts d’un plus grand nombre de Vietnamiens.

De façon inattendue, cette décision a conduit à l’apparition du Banh Mi, une cuisine faisant partie intégrante de la vie normale des Vietnamiens jusqu’à ces jours-ci.

Tout comme le Pho, la recette du Banh Mi est également variée.

Les garnitures du Banh Mi varient même dans une plus grande mesure, allant des intérêts du cuisinier à petite échelle à l’identité culturelle de la région à grande échelle.

Cependant, dans l’ensemble, il y a quelques ingrédients de base qui sont inclus dans presque toutes les recettes, ce sont les sauces (généralement la sauce chili, mais certaines échoppes ont même leur propre sauce spéciale faite maison), le pâté, les herbes et les légumes.

D’autres ingrédients tels que le jambon, le beurre, l’œuf, les saucisses, le porc grillé et ainsi de suite seront ajoutés en fonction des intérêts des acheteurs.

On peut donc dire que le Banh Mi est l’aliment préféré de tous, car il est fabriqué selon les goûts des amateurs de cuisine.

Les garnitures choisies, ainsi que les herbes, la sauce et le Banh Mi croustillant créent une combinaison étonnamment harmonieuse, qui ne manquera pas d’impressionner tout le monde pour la première fois.

Endroits recommandés :

Banh Mi Dan To

Emplacement : 22 Tran Nhat Duat, Dong Xuan, Hoan Kiem, Hanoi

Heures d’ouverture : Lundi : 3 h – 0 h ; mardi : 0 h – 3 h et 15 h – 20 h ; mercredi à samedi : 15h00 à 20h00 ; dimanche : 3 h – 8 h

Téléphone : 0852 760 149

On trouve des stands variés presque partout dans chaque ville (honnêtement, aucun vendeur ne peut faire un mauvais Banh Mi).

4. Porc grillé (Thit Nuong)

Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu'il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam
Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu’il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam

Porc mariné, grillé au bord de la route, sur des charbons ardents.

Pour les amateurs de barbecue, le Thit Nuong est le plat de rue auquel il est difficile de résister.

Parfait pour être mangé en brochette, comme un en-cas rapide à base de viande, le Thit Nuong est également présent dans nombre de mes plats vietnamiens préférés.

Farci dans une baguette (Thit Xien Banh Mi), enveloppé dans des rouleaux de printemps (Banh Uot Thir Nuong) et dans les nouilles préférées des Vietnamiens (Bun Thit Nuong).

5. Banh Xeo – crêpe croustillante

Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu'il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam
Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu’il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam

Encore une fois, avec des influences françaises évidentes, le Banh Xeo est une crêpe croustillante et savoureuse qui est souvent servie farcie de viandes cuites, de germes de soja et d’herbes fraîches.

Pour commencer.

Cette crêpe farcie est ensuite enveloppée dans des feuilles de laitue avec une garniture facultative de basilic, de menthe et de feuilles de moutarde.

Le Banh Xeo est généralement accompagné d’une sauce sucrée, aigre, salée et chaude (Nuoc Cham).

6. Bun Bo Nam Bo

Bun Bo Nam Bo est un plat à base de bœuf.

De tendres tranches de bœuf grillé sur un lit de nouilles de vermicelles fraîches garnies de cacahuètes et d’herbes vietnamiennes fraîches.

Vraiment délicieux.

Là encore, le Bun Bo Nam Bo est accompagné d’un plat de Nuoc Cham, une sauce populaire vietnamienne sucrée, aigre, salée et piquante, à base de carottes, de papayes non mûres et de piments.

Rafraîchissant et sans saveur.

7. Cao Lau

Je pense que Cao Lau est l’exemple parfait de la diversité de la nourriture vietnamienne.

Ce plat emblématique est originaire de l’ancien port de commerce de Hoi An et, bien qu’il soit probablement mieux adapté aux restaurants Ramen du Japon (pensez à Chashu Men), il est typiquement vietnamien.

D’épaisses nouilles de blé garnies de morceaux de porc juteux sont servies dans un fin bouillon infusé de porc et d’herbes.

Beaucoup de légumes verts vietnamiens, de germes de soja, de cacahuètes et souvent des crackers légers aux crevettes. Superbe.

8. Riz gluant au poulet (Xoi Ga)

Si le riz gluant est courant dans toute l’Asie, au Vietnam, on en fait un repas.

Au lieu d’être grignoté sur le côté, le riz gluant vietnamien est servi comme plat principal, le Xoi Ga ou riz au poulet étant l’un des mets les plus courants.

Une copieuse portion de riz gluant garnie de tendres lanières de poulet, d’une poignée d’herbes fraîches vietnamiennes et plus souvent d’échalotes croustillantes.

Un soupçon de soja et de sésame pour parfumer le tout.

9. Café aux œufs (Ca Phe Trung)

Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu'il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam
Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu’il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam

Au Vietnam, vous serez excité par le café du matin.

Je ne sais pas trop pourquoi, mais au Vietnam, le café est meilleur, peut-être à cause de la quantité supplémentaire de lait concentré.

Au Vietnam, il y a une culture de cafés dans les rues (influence française possible) qui vendent toutes sortes de variétés de haricots savoureux.

Un grain intéressant à rechercher est le café Weasel, une réplique synthétique du célèbre café civette.

C’est un café que l’on trouve surtout dans les zones touristiques, par exemple au marché Ben Thanh (HCM).

Si vous préférez quelque chose de plus local et d’authentique, le Ca Phe Trung ou café aux œufs vaut la peine d’être essayé ; un œuf fouetté servi sur du café chaud.

1o. Bière pression (Bia Hoi)

Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu'il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam
Meilleurs plats de la cuisine vietnamienne qu’il faut gouter absolument/ Que Manger au Vietnam

La bière la moins chère d’Asie du Sud-Est… voire du monde.

Ce n’est pas la plus savoureuse, mais à 5 000 dongs (0,24 $), elle vous fera planer pour moins d’un dollar.

Pour moi, Bia Hoi, c’est plus l’expérience que la bière.

Prenez une petite chaise et jetez des bières avec les jeunes cool locaux (et les touristes occasionnels).

Si 0,24 $ est trop bon marché, 0,70 $ vous permettra d’accéder à de nombreuses bières premium du Vietnam, la Beer Hanoi à Hanoi, la Beer Saigon à Saigon (Ho Chi Minh), etc. Cul sec.

11. Bún Chả – Plat national préféré des Vietnamiens

Alors que le Pho est plus approprié pour un petit-déjeuner ou un dîner riche, le Bun Cha est un plat parfait pour le déjeuner.

Littéralement, Bun Cha est un vermicelle de porc grillé, ce qui signifie que dans chaque portion servie avec des herbes, il y aura un plat de vermicelles de riz, des tranches de porc grillées et des boulettes de viande trempées dans un bol de sauce de poisson.

La recette de la sauce, qui détient l’esprit du plat entier, est diverse et a des centaines d’éditions.

Cependant, il s’agit généralement d’un mélange harmonieux de sauce de poisson, de vinaigre, de sucre, de jus de citron vert ou de kumquat, ainsi que de papaye et de carotte marinées, etc.

Les clients peuvent ajouter du poivre ou de l’ail moulu avec du piment dans la sauce, un petit ajout d’épices pouvant renforcer le goût de façon spectaculaire.

Il est généralement conseillé de déguster le Bun Cha en même temps que le Nem Cua Be – les rouleaux frits au crabe de mer.

Ces rouleaux sont souvent plus grands que les rouleaux frits normaux, avec leurs parties intérieures remplies de chair de crabe, d’un mélange de légumes et d’un autre type de vermicelle.

Un rouleau de Nem Cua Be est coupé en deux morceaux et, étonnamment, ces deux petits morceaux vous rassasient tellement que souvent, une personne peut manger un seul de ces morceaux.

Afin de profiter pleinement de la nourriture, il est conseillé aux clients de mettre tout ce qui leur est servi dans la sauce.

Comme indiqué plus haut, la sauce est différente selon la recette de chaque chef et, dans le Bun Cha, elle renferme l’esprit du plat.

Par conséquent, lorsque vous trempez tout dans cette sauce aigre-douce, vous constatez que les aliments se combinent harmonieusement les uns avec les autres.

Les vermicelles de riz, les boulettes de viande molles et les tranches de viande dures, ainsi que le goût unique des herbes et de Nem Cua Be se complètent, comblent votre estomac affamé et vous procurent le sentiment le plus satisfaisant qui soit.

Fait intéressant, lors de la visite officielle au Vietnam de l’ancien président américain Barack Obama en 2016, on l’a retrouvé en train de goûter un plat de Bun Cha dans un restaurant de Hanoi avec Anthony Bourdain. Par conséquent, essayez le Bun Cha et vous aurez le sentiment de devenir un Obama pendant un moment.

Lieux recommandés :

Bun Cha Huong Lien (Obama l’a essayé)

Lieu : 24 Le Van Huu, Phan Chu Trinh, Hai Ba Trung, Hanoi

Heures d’ouverture : Tous les jours de 8 heures à 20 h 30

Prix : 40,000 VND – 50,000 VND (~$2 – $2.5)

Bun Cha Hang Manh – Bun cha Dac Kim

Emplacement : 1 Hang Manh, Hang Gai, Hoan Kiem, Hanoi

Heures d’ouverture : Tous les jours de 9 h à 21 h

Prix : 60 000 VND (~2,5 $)

12. Bánh Cuốn – Parfait pour le petit-déjeuner

Banh Cuon est un plat salé léger, composé de porc haché et de champignons enveloppés d’une fine feuille de farine de riz cuite à la vapeur.

Le plat est souvent servi avec des échalotes frites ainsi que des herbes, et, comme pour le Bun Cha, un bol de sauce spéciale.

La recette de la sauce utilisée dans le Banh Cuon est globalement similaire à celle du Bun Cha.

Toutefois, il existe un élément clé qui permet de différencier le premier du second, appelé Tinh Dau Ca Cuong – l’essence d’une punaise d’eau.

Dans le passé, ce type d’essence était ajouté à la sauce Banh Cuon à grande échelle, mais de nos jours, comme ce type de punaise d’eau est si rare, les gens utilisent souvent une essence imitée à la place.

Outre la sauce spéciale, l’épaisseur de la feuille de farine de riz contribue aussi considérablement au piquant de la cuisine.

La feuille de farine sera fabriquée en faisant cuire à la vapeur une couche de pâte de farine de riz directement sur un tissu au-dessus d’une casserole d’eau bouillante.

Plus la couche est fine, plus le plat est bon. Par conséquent, le chef Bach Cuon doit être formé et s’exercer jour après jour avant d’être en mesure de réaliser un plat qualifié.

Endroits recommandés :

Banh Cuon Gia Truyen (ont toujours Tinh Dau Ca Cuong dans leur menu)

Emplacement : 12 Hang Ga, Hoan Kiem, Hanoi

Heures d’ouverture : Tous les jours de 6 h à 14 h et de 17 h à 22 h

Prix : 35 000 VND (~ 1,5 $)

Banh Cuon Co Nghi (assez loin du centre ville mais ça vaut le coup)

Emplacement : Village 2, Bat Trang, Gia Lam, Hanoi

Heures d’ouverture : 6h30 – 20h

Prix : 50,000 VND (~$2)

Téléphone : 024 3874 4918 (il vaut mieux appeler avant car les plats sont vite épuisés)

13. Cha Ca (poisson grillé) Hanoi

Cha Ca Hanoi , une des spécialités les plus réputées que vous devez manger à Hanoi
Cha Ca Hanoi , une des spécialités les plus réputées que vous devez manger à Hanoi

En tant que délicatesse authentique, le Cha Ca (poisson grillé à l’aneth et au curcuma) est l’une des spécialités les plus réputées que vous devez manger à Hanoi.

Différent des autres plats de rue courants, le Cha Ca est un cadeau de l’eau dont l’ingrédient principal est le poisson frais.

Originaire de Hanoi, le cœur du delta du fleuve Rouge, deuxième plus grand grenier à riz du Vietnam, le Cha Ca est aussi une combinaison de poisson avec un produit à base de riz et d’autres accompagnements. Il y a même une rue dans le vieux quartier qui porte le nom de ce plat, ce qui prouve sa popularité ici. Pour plus d’infos, lisez la suite Cha Ca Hanoi , une des spécialités les plus réputées que vous devez manger à Hanoi

Voir aussi

Comment se rendre à Nha Trang de Da Nang: Guide de voyage
Partagez ce site avec vos amis Merci

Comment se rendre à Nha Trang de Da Nang: Guide de voyage

Lors des journées fraîches, s’enfoncer sous les belles plages de Nha Trang est le choix de nombreuses personnes.

Les plages sont propres et brillantes, et la vue est à couper le souffle.

Cependant, il y a si peu de vols depuis les pays étrangers vers Nha Trang, et les touristes doivent normalement prendre l’avion pour une autre grande ville comme Hanoi, Ho Chi Minh Ville, ou Danang d’abord avant d’arriver à cette fabuleuse ville de plage.

Et l’un des endroits les plus courants où les touristes choisissent de s’arrêter avant de visiter Nha Trang est Danang.

Les informations suivantes vous aideront à savoir comment vous rendre de Da Nang à Nha Trang.

Nha Trang est une belle ville côtière qui est un centre touristique majeur du pays situé sur la côte centrale sud. Elle est célèbre pour son long littoral, ses eaux bleues et son sable blanc, mais aussi pour ses luxueuses zones de divertissement.

Par conséquent, Nha Trang est choisie comme la destination idéale pour de nombreux touristes. Le voyage de Da Nang à Nha Trang est un voyage qui intéresse beaucoup de gens et qu’ils trouvent pour eux-mêmes.

Il y a ordinairement 3 principaux types de transport auxquels vous pouvez penser pour le voyage de Da Nang à Nha Trang : l’avion, le train et le bus.

Distance entre Danang et Nha Trang

Nha Trang et Da Nang sont connus depuis longtemps comme deux destinations touristiques célèbres et attrayantes qui sont aimées par de nombreux touristes nationaux et étrangers.

Par conséquent, de nombreux touristes combinent souvent ces deux destinations touristiques attrayantes dans leur voyage pour découvrir la beauté de leur pays.

Depuis le centre de la ville de Da Nang, la distance jusqu’à Nha Trang n’est que de 530 km environ.

En fonction de l’itinéraire, la longueur peut être plus ou moins importante, et vous pouvez facilement vous rendre ici par différents moyens de transport tels que l’avion, le train ou le bus.

La distance n’est pas trop grande, vous pouvez donc choisir un moyen de transport adapté aux conditions économiques.

Donc, avec cette distance, combien de temps faut-il pour aller de Da Nang à Nha Trang ? Le temps de trajet sera d’environ 11 heures si vous voyagez en transport régulier.

3 meilleurs moyens de voyager de Danang à Nha Trang

Vol de Danang à Nha Trang

Vol de Danang à Nha Trang
Vol de Danang à Nha Trang

Le premier moyen de transport que nous aimerions vous suggérer est l’avion.

Pour les avions, nous n’avons pas besoin de déterminer la distance entre Nha Trang et Da Nang, mais nous sommes plutôt intéressés par la durée.

D’après les données fournies par les compagnies aériennes qui opèrent ce magasin, la durée du vol sera de 1 heure à 1 heure 5 minutes.

Si vous ne voulez pas passer plus de 10 heures à voyager, l’avion est probablement le choix de beaucoup de personnes.

Mais comme la procédure est assez compliquée, vous devez vous rendre à l’aéroport 45 minutes plus tôt pour ne pas manquer votre vol.

Les prix des billets d’avion varient à partir de 43 USD.

Ou mieux encore, si vous regardez la promotion sur les billets au bon moment, le coût sera réduit au maximum.

Actuellement, de nombreuses compagnies aériennes assurent des vols entre Da Nang et Nha Trang.

Le calcul du tarif n’est pas plus élevé que celui du train ou du bus, ce qui permet de gagner beaucoup de temps et d’être en bonne santé.

Par conséquent, devenir le véhicule de choix pour de nombreuses personnes.

Actuellement, 12goasia a de très bons prix pour un vol vers Nha Trang, vous pouvez visiter pour réserver vos propres billets d’avion en ligne

Réserver votre Vol de Da Nang à Nha Trang

Train de Danang à Nha Trang

Train de Danang à Nha Trang
Train de Danang à Nha Trang

Si vous voyagez au Vietnam et cherchez un moyen bon marché et confortable pour vous rendre de Danang à Nha Trang, le train est une option de transport considérable.

Le train est le moyen de transport idéal choisi par de nombreuses personnes.

Il s’agit d’un moyen de transport confortable, propre et abordable, qui aide les visiteurs à réduire la fatigue lors des déplacements sur de longues distances.

La plupart des trains au Vietnam disposent désormais du wi-fi (bien que les vitesses de connexion ne soient généralement pas les plus rapides).

Le train peut également vous permettre d’économiser sur les frais d’hébergement et sur le temps de voyage, car de nombreux trains circulent la nuit.

D’autre part, vous pouvez choisir activement les sièges ou les lits les plus confortables pour votre voyage. Vous pouvez choisir parmi de nombreux sièges différents en fonction du prix.

Le coût d’un billet de train de Da Nang à Nha Trang est compris entre 5,1 et 10,5 USD.

Donc si cela ne vous dérange pas du tout que le train vous coûte assez longtemps, environ 10 heures, c’est un très bon choix pour aller de Danang à Nha Trang ou vice versa.

Réserver votre Train de Da Nang à Nha Trang

Bus de Da Nang à Nha Trang

Bus de Da Nang à Nha Trang
Bus de Da Nang à Nha Trang

Voyager en bus vous permet également d’économiser beaucoup plus de frais de voyage.

Il existe de nombreuses compagnies de bus qui reçoivent de bons commentaires, avec des prix adaptés à de nombreux objets que vous devriez apprendre avant de vous déplacer.

La durée du voyage de Da Nang à Nha Trang en bus est d’environ 11 heures.

En moyenne, il y a 16 voyages par jour.

L’heure de départ est de 15 h à 19 h 30, vous devez donc prévoir le moyen le plus approprié.

Le tarif moyen pour le trajet Da Nang Nha Trang est de 9,92 USD.

Certains garages réputés et de qualité sont Quang Hanh, Duong Hong, Ha Linh et Lien Hung.

Les compagnies de bus de Da Nang à Nha Trang sont toutes des bus couchettes de grande classe, modernes, propres et bien accueillis.

Cet itinéraire offre de nombreuses plages horaires et des prix de billets très raisonnables, à partir de 10 USD seulement, ce qui vous permet d’organiser le plan qui vous convient le mieux.

Réserver votre Bus de Da Nang à Nha Trang

Conseils Utiles pour aller de Danang à Nha Trang

Si vous voyagez pendant la haute saison, vous devez réserver votre vol au moins 2 semaines à l’avance, les billets de train et de bus seront bientôt épuisés, donc au moins 1 semaine avant la date prévue, vous devez réserver les billets pour vous assurer que vous serez à l’heure.

Vous devriez faire quelques copies de vos documents personnels et les conserver dans différents sacs. Cela n’arrive pas régulièrement, mais juste au cas où l’un de vos bagages manquerait pendant le voyage.

Si vous voyagez seul ou en petit groupe de 2 ou 3 personnes et que vous voulez aller de Danang à Nha Trang en train couchette, vous devriez peut-être vous lier d’amitié avec des personnes qui partagent le même itinéraire pour réserver la même cabine de train.

Il est plus sûr et plus confortable de séjourner dans une cabine commune avec une personne que l’on a déjà connue plutôt qu’avec un parfait inconnu.

Préparez de la nourriture et des collations pour le long transfert, et vous pouvez apporter un kindle ou un livre intéressant pour vous divertir pendant le voyage.

Faites attention à vos affaires lorsque vous êtes dans les gares ferroviaires ou routières, c’est là que vous risquez de les perdre.

Et gardez vos billets de train jusqu’à la fin du voyage, car les préposés les vérifieront en cours de route.

Voir aussi

quatre animaux sacrés Vietnam
Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations
Partagez ce site avec vos amis Merci

Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations

Comme dans d’autres pays voisins, notamment la Chine, l’animisme et la croyance en des animaux sacrés et mythiques ont profondément imprégné la culture vietnamienne tout au long de son histoire.

Aujourd’hui encore, on trouve des images de dragons, de licornes chinoises, de tortues et de phénix dans l’architecture vietnamienne, la décoration intérieure, la mode, la sculpture, la peinture, la littérature, etc.

Comme vous le savez, le Vietnam est un pays fort en Asie du Sud-Est avec une histoire riche.

Dans la culture vietnamienne, on ne vénère pas seulement les ancêtres, les dieux mais aussi les quatre animaux sacrés connus sous le nom de « Tứ Linh » ou « Tứ Thánh Thú ».

Quels sont les animaux sacrés au Vietnam ?

Les quatre animaux sacrés les plus populaires dans la culture vietnamienne, souvent désignés dans un ensemble appelé bộ tứ linh (ensemble de quatre animaux sacrés) sont :

Long (dragon)
Ly/Lân (Qilin ou licorne chinoise)
Quy (tortue)
Phụng (phénix)

Chacun d’entre eux représente un symbole différent et a une signification spécifique.

Dragon

Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations
Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations

Le premier et le plus puissant des quatre animaux sacrés du Vietnam est le dragon.

Il représente le pouvoir du fils du Ciel (le roi ou l’empereur).

Long (mot sino-vietnamien) ou rồng (pur mot vietnamien), est un animal mythique, produit de l’imagination, combinant des parties du corps de divers animaux comme le serpent (corps), le lézard (cuisses), le faucon (griffes) et le poisson (écailles).

Selon le mythe ancien, le peuple vietnamien est le descendant du dragon et d’une fée. Ils se désignent comme con rồng cháu tiên (enfants du dragon, petits-enfants de la fée).

Le dragon représente le roi, la prospérité et le pouvoir. Dans les temps anciens, la tenue officielle du roi comportait toujours l’image d’un dragon, appelée long bào (la robe du dragon). En tant que fils de Dieu, seul le roi avait le privilège de porter le long bào.

Phoenix

Phoenix est le deuxième des quatre animaux sacrés du Vietnam.

Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations
Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations

Phụng/Phượng/Phượng hoàng est un oiseau mythique qui a le cou d’un serpent, des écailles de poisson, des griffes d’aigle et une queue de paon.

Cet oiseau est un symbole de paix, de vertu, de noblesse et de grâce, Il est aussi le symbole de la richesse des femmes (la reine, l’impératrice, les princesses).

Très commun sur les uniformes ou sur la zone de place d’eux, les décorations sont toutes sur les phénix.

Alors que le dragon est un élément yang et représente le roi, le phénix est un élément yin et représente la reine. La complémentarité du yin et du yang dans le couple dragon-phénix représente le bonheur du mariage.

C’est pourquoi on voit souvent la représentation de ce couple dans la décoration d’un mariage traditionnel vietnamien. La robe traditionnelle de la mariée est souvent brodée ou peinte avec une image du phénix.

Tortue

Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations
Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations

Quy (mot sino-vietnamien) ou rùa (mot purement vietnamien) est le seul animal réel des quatre animaux sacrés

Une tortue a une longue vie et peut survivre sans nourriture pendant une longue période.

La tortue est absolument un symbole de longévité et d’éducation (longévité et sagesse).

Dans le temple de la littérature, les tablettes des docteurs de la dynastie sont honorées sur le dos des tortues.

Dans la croyance vietnamienne, la tortue ( rùa ) est un symbole de longévité, de force et de sagesse.

Si vous avez la chance de visiter Hà Nội, la capitale du Vietnam, arrêtez-vous à Đền Văn Miếu Quốc Tử Giám (Temple de la littérature), qui a été construit au 12e siècle, sous la dynastie Lý.

Vous y trouverez quatre-vingt-deux sculptures en stèles de pierre, chacune ayant une base en forme de tortue.

Sur les stèles sont gravés les noms et les détails des diplômés de doctorat pendant les dynasties Lê et Mạc (1442-1779). Ces stèles ont été inscrites au registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO en 2011.

Licorne

Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations
Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations

Et le dernier est la Licorne, symbole de pouvoir et de loyauté des fonctionnaires civils et militaires.

Lân ou kỳ lân est aussi un animal mythique, produit de l’imagination, avec une tête de dragon et un corps d’autres animaux.

Comme le dragon, la licorne chinoise est un symbole de paix, de richesse et de fortune. On pense que le kỳ lân a le pouvoir de garder la maison, c’est pourquoi on trouve couramment une paire de statues de kỳ lân devant l’entrée des temples et des grandes maisons.

Quelle est la différence entre les animaux sacrés vietnamiens et chinois ?

Honnêtement, la culture vietnamienne a été beaucoup influencée par la culture chinoise en raison de la longue colonie.

Mais les Vietnamiens font toujours de leur mieux pour conserver leurs propres cultures et coutumes. Nous voulons toujours créer quelque chose de différent pour différencier le Vietnam de la Chine.

Ainsi, dans les quatre créatures sacrées, la différence est la licorne.

Quand on parle de licornes, on pense au cheval avec une corne (licornes américaines et européennes). En Asie, la licorne est totalement différente.

La licorne chinoise est le Qilin, la tête du dragon, et le corps du lion. La licorne vietnamienne est une combinaison de plusieurs animaux, mais il s’agit essentiellement de la tête d’un dragon et du corps d’un chien.

En outre, dans la citadelle de Hue ou les tombes royales de la dynastie Nguyen. Vous pouvez facilement voir un couple de licornes qui gardent et protègent devant les entrées.

En outre, dans les temples vietnamiens, vous voyez également le phénix debout sur le dos de la tortue, c’est le symbole de la richesse et de l’honneur pour toujours (le désir de la plupart des Vietnamiens dans la vie).

Après avoir traversé les hauts et les bas de l’histoire, quatre animaux sacrés existent toujours dans la vie spirituelle des Vietnamiens. Cela vous montre que le Vietnam est un pays indépendant aux riches traditions.

Voir aussi

Les meilleures choses à faire à Hue, Vietnam
Les meilleures choses à faire à Hue, Vietnam
Partagez ce site avec vos amis Merci

Les meilleures choses à faire à Hue, Vietnam

Située sur les rives de la rivière des Parfums qui serpente à travers la ville, Hue est une ville charmante à visiter, avec de nombreuses choses à voir et à faire. En tant qu’ancienne capitale du Vietnam, elle est chargée d’histoire et Hue est particulièrement réputée pour ses magnifiques tombes d’anciens empereurs disséminées ici et là.

Pleine de vie, elle fut tragiquement le site de l’une des batailles les plus brutales de la guerre du Vietnam, et les vestiges des combats sont encore visibles aujourd’hui dans les monuments et temples endommagés de la ville. Aujourd’hui, Hue est un endroit décontracté qui propose une cuisine délicieuse, et les habitants amicaux et accueillants vous feront certainement vous sentir tout de suite chez vous.

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

A propos de Hue 

Hue est une destination touristique populaire qui convient parfaitement à tous ceux qui choisissent de visiter le Vietnam. Il y a tellement de choses amusantes à faire à Hue qu’elle attire aussi bien les familles heureuses que les routards fauchés. Cependant, la ville est surtout connue pour la Cité impériale de Hue, qui existe depuis plus de deux siècles.

Hue, au Vietnam, est surtout connue pour ses mausolées royaux, sa citadelle impériale et ses pagodes emblématiques. Dotée d’une cuisine fantastique et riche, Hue n’est pas seulement une destination favorite pour les personnes aimant l’architecture mais aussi une Mecque pour les gastronomes vietnamiens.

On dit souvent de Hue qu’elle est l’une des villes du Vietnam les plus agréables à parcourir à vélo. Vous y trouverez beaucoup moins de circulation que dans d’autres régions du pays et vous pourrez également longer les rives luxuriantes de la rivière Huong et visiter toutes les attractions clés qui font la réputation de Hue.

Les meilleures attractions à visiter à Hue/ Les meilleures choses à faire à Hue, Vietnam

Cité impériale de Hue

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Comme beaucoup d’autres pays d’Asie, le Vietnam a été gouverné par différents empereurs et seigneurs féodaux. La dynastie des Nguyen a régné sur le Vietnam de 1802 à 1945.

Pendant cette période, Hue a été la capitale du Vietnam. L’endroit a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993.

Si vous avez un penchant pour l’histoire et l’architecture, la Cité impériale est l’endroit à explorer. Si vous êtes un passionné d’histoire, vous adorerez cet endroit, la Cité impériale étant un palais, ou essentiellement une forteresse fortifiée, située à Hue.

Si vous souhaitez explorer la ville impériale pendant toute une journée, il y a un certain nombre de choses intéressantes à faire dans la ville impériale.

Visitez la citadelle impériale, les tombes impériales, la pagode de Thien Mu ou faites simplement une balade à vélo dans la campagne ; la visite vous divertira.

C’est certain ! Et ce n’est pas tout. Il y a beaucoup d’autres choses intéressantes à faire au Vietnam. Vous pouvez explorer la ville et ses marchés animés et acheter des souvenirs et d’autres choses à des prix incroyables.

Combien coûte l’entrée ?

Les droits d’entrée à la Cité impériale sont les suivants :

Adultes : 150 000VND
Enfants âgés de 7 à 12 ans : 30 000 VND

Quel est le code vestimentaire en vigueur à la Cité impériale ?

Selon ce communiqué de presse de juin 2017, le code vestimentaire en place au Palais impérial est censé être assez strict.

En règle générale, si vous souhaitez visiter ces lieux, vous devez avoir les épaules et les jambes couvertes et ne pas porter de vêtements choquants ou grossiers.

Quelles sont les heures d’ouverture de la Cité impériale ?

Entre le 22 avril et le 15 septembre, vous pouvez visiter le Palais impérial entre 8 heures du matin et 22 heures du soir.

Ces longues heures d’ouverture sont idéales pour les nombreux touristes qui descendent à Hue pendant les mois d’été.

En dehors de cette période, le palais est ouvert de 8h à 5h30. Sauf le jeudi, où il semble être ouvert jusqu’à 22 heures.

A quoi ressemble la Citadelle de Hue ?

Voici un plan de la Cité impériale de Hué. Il devrait vous aider à comprendre où vous devez vous garer et par quel côté il est préférable d’entrer. Si vous avez d’autres questions, vous pouvez consulter le site officiel de la Citadelle.

Citadelle de Hue
Citadelle de Hue

Tombe de Khai Dinh – Hue

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Situé dans les montagnes Chau Chau près de Hue, au Vietnam, se trouve le tombeau de Khai Dinh – un empereur Nguyen.

La construction de la tombe a pris environ 11 longues années.

La conception et l’architecture spectaculaires de la tombe présentent un mélange unique d’architecture orientale et occidentale.

Si vous vous intéressez à l’architecture et à l’histoire, l’endroit ne vous décevra pas. Il y a beaucoup de choses à faire dans la tombe de Khai Dinh.

L’intérieur de la tombe est aussi majestueux que son extérieur. Le tombeau abrite toujours le sarcophage de l’empereur Khai Dinh.

Il est conservé à l’étage le plus élevé du tombeau, le point le plus haut du bâtiment appelé le Palais Khai Thanh. Le palais, c’est-à-dire le dernier étage, est un spectacle à lui seul, les murs étant ornés de décorations en porcelaine et de vitres au design complexe, tandis que le plafond est orné de neuf dragons.

Si vous sortez de la tombe impériale, vous trouverez un certain nombre de statues dans la cour, comme la Maison des Mandarins et le Pavillon des Stèles.

Une fois que vous aurez franchi la porte de la ville impériale, vous rencontrerez 37 escaliers. La caractéristique la plus frappante de ces escaliers est la rampe qui a été sculptée en forme de dragons.

La visite de la tombe de Khai Dinh est l’une des activités les plus populaires au Vietnam.

Néanmoins, outre cette destination touristique, vous trouverez de nombreuses autres choses à faire au Vietnam. Le pays est vraiment un morceau d’histoire remarquable et bien préservé.

La porte du palais, les douves du palais impérial – Hue

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Le Vietnam a une histoire riche, vieille de 2 000 ans

Les Chinois ont régné sur le pays pendant plus de 1 000 ans. Après s’être libéré de l’occupation chinoise, le pays s’est établi comme un pays indépendant qui a été gouverné par plusieurs dynasties jusqu’au XIXe siècle, lorsque le Vietnam est devenu une colonie française.

Les traces du glorieux passé vietnamien se trouvent dans la vieille ville de Hue – une ville située au cœur du Vietnam. Cet endroit est un paradis pour les amateurs d’histoire.

Il y a beaucoup de choses à faire au Vietnam et la visite de la porte du palais et des douves du palais impérial à Hue en fait partie.

L’architecture majestueuse de la porte vous hypnotisera par sa splendeur. Si vous voulez voir les vestiges de la royauté vietnamienne, ne manquez pas de visiter la Porte du Palais.

Vous ne pourrez pas résister à votre envie de capturer la majesté de la porte avec votre appareil photo. En fait, prendre des photos est l’une des choses les plus fascinantes à faire à la porte du palais, dans les douves du palais impérial.

La porte vous ramènera à l’époque où le pays était gouverné par des empereurs. Si vous ne voulez pas manquer d’informations, il est recommandé d’engager un guide touristique. Vous ne le regretterez pas !

Pagode Thien Mu – Hue

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Également appelée Pagode Linh Mu, la Pagode Thien Mu est un ancien temple situé dans la ville de Hue, au Vietnam.

La riche histoire et l’architecture spectaculaire de la pagode en font l’une des attractions touristiques les plus populaires du Vietnam. Avec son bâtiment de sept étages, la pagode Thien Mu est considérée comme le plus haut édifice religieux du Vietnam.

Si vous disposez d’une journée entière pour explorer la ville de Hue, vous trouverez de nombreuses choses intéressantes à faire à la pagode Thien Mu/Tour Phuoc Duyen.

La légende raconte qu’une vieille femme a rendu visite à l’empereur et lui a dit qu’un seigneur viendrait bientôt et construirait une pagode bouddhiste pour la prospérité de la région.

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

En entendant cela, le Seigneur Nguyen Hoang a immédiatement ordonné la construction de la pagode. La pagode a été baptisée du nom de la vieille femme -Thien Mu.

La construction de la pagode a commencé au XVIe siècle. La tour Phuoc Dien a été ajoutée au XVIIIe siècle par l’empereur Thieu Tri.

La tour octogonale se dresse devant le complexe. La pagode a été fortement endommagée en 1943, mais elle a été entièrement rénovée. Si vous passez de longues vacances, vous passerez un excellent moment ici car il y a beaucoup de choses à faire au Vietnam.

Plage de Lang Co – Hue

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Située sur la région côtière centrale du Vietnam dans la province de Thua Thien-Hue, Lang Co est une belle commune. L’endroit fait partie des plus beaux endroits à visiter au Vietnam.

Chaque année, des touristes du monde entier s’y rendent pour passer un moment de détente sur sa magnifique plage.

Si vous cherchez à vous échapper de l’agitation de la vie urbaine, vous passerez un excellent moment ici car il y a beaucoup de choses à faire à la plage de Lang Co.

Vous pouvez prendre un taxi depuis l’aéroport international de Da Nang, si vous souhaitez vous y rendre rapidement.

L’endroit est très fréquenté par les visiteurs, en particulier par les habitants de la partie occidentale du monde.

Le temps est agréable presque toute l’année, mais la meilleure période pour s’y rendre va d’avril à mi-juillet. La vue spectaculaire de la plage la rend encore plus spéciale.

Avec la beauté paradisiaque de l’endroit qui vous entoure, il est indispensable de prendre des photos afin de ramener des souvenirs de ce lieu magnifique à la maison.

Offrant un paysage pittoresque, la plage de Lang Co est un ajout certain à vos activités au Vietnam. Vous tomberez absolument amoureux de la sérénité et de la beauté de cet endroit ! Lisez aussi Les sept plages les plus populaires du Vietnam (2022)

Musée des antiquités royales de Hué

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Le droit d’entrée dans ce musée est couvert par le même billet que celui utilisé pour entrer dans la citadelle.

Il abrite des reliques de la dynastie des Nguyen et se trouve juste à l’extérieur des murs de la citadelle, ce qui en fait le prochain endroit logique à visiter.

Lorsque vous effectuez une recherche en ligne, les avis sur le musée sont mitigés, car la plupart des objets qui s’y trouvent ne sont pas vraiment des « antiquités », comme on pourrait s’y attendre.

Mais comme il est gratuit, il vaut vraiment le coup d’œil si vous passez par là.

Tombeau de Minh Mang

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Le tombeau de Minh Mang est situé dans une zone magnifiquement aménagée qui comprend des lacs et des canaux.

L’empereur Minh Mang a supervisé le début de la construction de sa tombe, mais il est décédé quatre mois plus tard seulement.

Il a fallu deux ans et demi de plus pour que les travaux soient achevés, et il est facile de comprendre pourquoi. Avec tant de soin et de détails, c’est vraiment un endroit merveilleux à explorer.

Tombe de Tu Duc (Tombe Khiem)

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Contrairement à Minh Mang, la tombe de Tu Duc a été construite bien avant la mort de l’empereur.

Il a fallu trois ans pour la construire et elle est tout aussi agréable à explorer. Vous pouvez également visiter le pavillon et les lacs voisins.

Il est également intéressant d’en apprendre davantage sur l’empereur Tu Duc pendant que vous êtes là.

Il a eu plus de 100 épouses mais n’a jamais pu engendrer de fils (bien que ce soit probablement dû au fait qu’il soit devenu stérile à cause de la variole, plutôt que par manque d’efforts).

Parc national de Bach Ma

Parc national de Bach Ma
Parc national de Bach Ma

Il est assez facile de visiter le parc national Bach Ma depuis Hue et Danang, car il s’étend entre les deux villes.

Ce parc, qui abritait autrefois une station de montagne française, est aujourd’hui un lieu populaire pour les touristes et les habitants.

Auparavant, les Français avaient construit une grande station située à une altitude de 1 000 à 1 444 m au-dessus du niveau de la mer à Bach Ma en 1932.

La station abrite 139 villas, des marchés, des banques, des bureaux de poste, des piscines, des courts de tennis et un réseau routier de 19 km de long reliant la route nationale 1A au centre de Bach Ma.

Actuellement, les anciennes villas ont été restaurées et embellies par le conseil de gestion du parc national de Bach Ma, sous les noms de Do Quyen, Sao La, Kim Giao….

Ces villas ont conservé une architecture française avec des escaliers ronds, de larges couloirs et de grandes fenêtres donnant sur la montagne, créant ainsi un espace aéré à la fois ancien et moderne.

La découverte du parc national de Bach Ma laissera certainement des impressions inoubliables dans le voyage d’exploration de Hue.

La zone est couverte de sentiers de randonnée et de quelques campings si vous êtes de cet avis. L’entrée du parc ne coûte que 40 000 VND.

Lisez la suite Parc national de Bach Ma – Centre de la diversité de la flore au Vietnam Guide voyage Complet

Parc aquatique abandonné de Hue (lac Ho Thuy Tien)

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

L’une des choses les plus anciennes et les plus insolites à faire à Hue est peut-être de visiter le parc aquatique abandonné qui se trouve à proximité.

Je ne suis pas trop sûr de l’histoire exacte, mais il était presque terminé et a ouvert ses portes en 2004.

Cependant, après quelques semaines d’ouverture et après avoir dépensé environ 3 millions de dollars pour sa construction, il a fermé ses portes.

Depuis lors, il a été laissé à l’abandon. Il est difficile de comprendre comment il n’aurait pas pu réussir, car le parc d’attractions Vinpearl à Nha Trang se porte incroyablement bien.

Quoi qu’il en soit, si vous aimez la photographie, c’est un endroit à visiter.

Arène de combat du tigre (Ho Quyen)

À 3 km de Hue, vous trouverez Ho Quyen, une arène de combat de tigres construite en 1830.

Mais ne vous inquiétez pas, il n’y a plus de combats en cours ! En fait, le dernier combat a eu lieu en 1904.

Et c’est tant mieux, car cette arène porte encore les traces de ce sinistre passé (on peut encore voir des traces de griffes de tigre à l’intérieur de certaines cages).

Avant chaque combat, les tigres étaient drogués et on leur retirait leurs griffes afin qu’ils ne puissent pas se battre contre les éléphants qui venaient à eux.

En effet, l’éléphant représente la monarchie, tandis que le tigre est un signe de rébellion et doit être écrasé.

Temple Hon Chen

Si vous vous dirigez à 10 km en amont de Hue, vous tomberez sur le temple Hon Chen, isolé, niché sur les rives de la rivière des Parfums.

L’une des choses les moins connues à faire à Hue est de visiter le festival Hon Chen qui a lieu deux fois par an.

Il comprend des tambours et des femmes qui dansent dans des vêtements aux couleurs vives (du moins, c’est ce que j’ai entendu dire).

Le festival n’avait pas lieu pendant notre séjour. Cependant, si vous êtes intéressé, je vous recommande de consulter cet article.

Temple de la princesse Huyen Tran

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Le temple de la princesse Huyen Tran est situé à environ 7 km du centre-ville de Hue, au pied de la montagne Ngu Phong.

Le temple est plutôt charmant en soi, cependant, beaucoup de gens le visitent pour marcher jusqu’au clocher de Hoa Binh.

La montée des escaliers peut prendre beaucoup de temps et n’est pas une des meilleures choses à faire à Hue lorsqu’il pleut, car les escaliers peuvent être glissants.

Cependant, les vues panoramiques sur Hue font que la promenade vaut la peine, malgré l’effort qu’elle demande.

Je vous recommande de demander à votre chauffeur de taxi de vous attendre pendant votre visite, car ce n’est pas un lieu touristique très populaire et il n’y a pas beaucoup de taxis.

Faites votre propre visite privée à bicyclette ou moto

Hue est une ville populaire pour louer un vélo ou une moto pour la journée et l’explorer.

Si vous vous en tenez à la partie principale de la ville, ce n’est certainement pas une mauvaise idée, car rien n’est trop éloigné.

Vous pourrez également profiter d’une belle balade paisible le long de la rivière des Parfums.

Cependant, la plupart des tombes sont situées à au moins 10 km ou plus en dehors du centre-ville de Hue, vous aurez donc besoin d’une mobylette pour les visiter.

Pont Thanh Toan (ou pont japonais)

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

Le pont Thanh Toan est situé à un peu plus de 10 km à l’extérieur de Hue, et peut être un peu difficile à trouver car c’est l’une des choses les moins touristiques à voir à Hue.

Cependant, il vaut la peine de s’y rendre en voiture, et le trajet vous fait passer par des endroits vraiment charmants.

J’ai fait une capture d’écran de l’endroit où se rendre ci-dessous. (Je vous recommande d’utiliser maps.me pour trouver votre chemin).

En outre, le pont a une histoire plutôt intéressante que vous pouvez lire ici.

Rivière des Parfums

choses à faire à Hue, Vietnam
choses à faire à Hue, Vietnam

La rivière des Parfums traverse le centre de Hue et est un endroit populaire tout au long de la journée.

Le matin, vous verrez des joggeurs faire leur jogging avant la chaleur croissante de la journée.

Plus tard, les touristes se promènent de part et d’autre ou font un tour en bateau sur la rivière elle-même.

La nuit, les bords de la rivière s’animent lorsque les vendeurs locaux ouvrent leurs étals et commencent à vendre leurs produits.

C’est aussi un endroit agréable pour aller manger un morceau.

Marché de Dong Ba

Si vous cherchez un endroit pour faire du shopping à Hue, le marché de Dong Ba est votre meilleure escale.

C’est le plus grand centre commercial de toute cette région du Vietnam, et vous pouvez tout acheter, des chapeaux coniques classiques à la nourriture traditionnelle vietnamienne.

Il est ouvert de 3 heures du matin à 8 h 30 du soir, vous avez donc tout le temps de le visiter.

Cependant, sachez que parce que vous êtes un touriste, on essaiera de vous arnaquer.

En fait, certains des prix que vous entendrez vous sembleront presque comiques au début, avant que vous ne réalisiez que cela fait partie du jeu.

Je vous recommande de faire une réduction d’au moins 50 % sur tout ce qu’ils proposent et de contrer avec cela.

A lire aussi 7 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer

Se détendre sur les Plages près de Hue

Plages près de Hue
Plages près de Hue

Hue est réputée pour ses régions historiques, écologiques et balnéaires. Cet été, profitez des vagues et des bains de soleil sur les plages de Hue.

La plage de Lang Co, dans la baie de Lang Co, se trouve à environ 70 kilomètres au sud de Hue. Cette charmante plage est idéale d’avril à juillet.

Sur la grande route de Da Nang, La plage de Lang Co est proche du col de Hai Van, de la mer de l’Est, du lagon de Lap An et de la ville de Hue.

On peut y aller facilement en train,  moto ou bus

Les touristes apprécient la vaste plage de sable, les délicieux fruits de mer, la pêche, la plongée sous-marine et les repas avec des fruits de mer

La plage de Canh Duong est près de Lang Co.

La plage de Canh Duong est une nouvelle attraction locale et mondiale,  à 60 kilomètres du centre-ville de Hue, à Phu Loc, près du port de Chan May.

Voir aussi Les plus belles plages du Vietnam (2022)

Suivez la route 1A sur 7 kilomètres avant de tourner à gauche pour atteindre cette plage. Les excellentes étendues de sable blanc de la plage de Canh Duong, les arbres de casuarina ombragés et l’eau bleue cristalline attirent chaque jour des voyageurs, des couples et des familles nombreuses. Toutes génèrent de magnifiques paysages naturels et sont des destinations populaires.

Vous regretterez d’avoir manqué la plage de Ham Rong dans la commune de Vinh Hien, district de Phu Loc, si vous visitez Hue. Elle se trouve à environ 80 km du centre-ville de Hue et possède un charme rural et sauvage. 6 miles de plage de sable doré, comprenant Dam, Dong Duong, et Ham Rong.

La plage de Ham Rong est romantique et paisible, pas trop bruyante, avec d’énormes et de petits rochers recouverts de mousse qui forment de merveilleuses cavernes.

Depuis Hue, prenez la rue Pham Van Dong, tournez à droite et continuez tout droit pour atteindre Thuan An. Sur la route menant à la plage de Thuan An dans la ville de Hue, vous passerez devant la lagune de Tam Giang, des temples et des rizières.

D’avril à septembre, de nombreuses personnes s’y rendent pour échapper à la chaleur et profiter de l’environnement naturel du matin au coucher du soleil. Louer des tentes et se promener sur la plage la nuit est un passe-temps populaire.

La plage Vinh Thanh est la dernière des superbes plages de Hue. Une attraction de bord de mer tranquille, sauvage et aérée attire les voyageurs du Vietnam et d’ailleurs. Le trajet du centre de Hue à la plage de Vinh Thanh est d’environ 30 km, et vous pouvez vous y rendre en véhicule ou en moto.

Cette plage de Hue est populaire auprès des photographes et des amoureux de la liberté. Le paysage naturel et la vie locale animée en font un lieu de vacances estivales à ne pas manquer.

Autres conseils de voyage pour visiter Hue, Vietnam

Se rendre à Hue – avion, route et train

Par avion

Vietnam Airlines est actuellement la seule compagnie aérienne qui dessert l’aéroport international de Phu Bai (à environ 15 km au sud du centre-ville de Hue). Les lignes intérieures relient Hue à Hanoi – 3 vols par jour, et Ho Chi Minh ville – 4 vols par jour. La durée du voyage est d’environ 1 heure, que ce soit depuis Hanoi ou Ho Chi Minh Ville et coûte environ 50-60 $ pour un billet en classe économique.

En bus

De Hue à Hanoi ou Ho Chi Minh Ville, le voyage en bus est plutôt long et de nuit. Les billets de bus à circuit ouvert peuvent être achetés dans les zones touristiques des trois villes. Vous pouvez choisir un arrêt entre Hue et Hanoi, comme Quang Tri (où se trouvent les lignes de la DMZ qui séparaient le Nord-Vietnam et le Sud-Vietnam), Quang Binh (où se trouvent les grottes de Phong Nha, classées au patrimoine mondial) ou Nghe An (ville natale de Ho Chi Minh) pour rendre le voyage plus supportable. D’autre part, la route de Hue à Ho Chi Minh est remplie d’arrêts dignes d’intérêt, comme Hoi An, Nha Trang, Mui Ne, etc.

En train

Il est vraiment agréable de se rendre à Hué en train ; le réseau ferroviaire public s’étend sur toute la longueur du Vietnam, de Hanoi à Ho Chi Minh-Ville. Il y a des trains quotidiens qui s’arrêtent à Hue, avec deux départs rapprochés à 19h00 et 23h00. Il existe des trains express avec des compartiments climatisés à couchettes molles à des prix raisonnables, qui sont très pratiques. Il est fortement recommandé d’acheter son billet directement à la gare pour éviter de payer plus cher.

Autres

Vous pouvez rejoindre Hue en empruntant la route nationale 1A ou 1B. Da Nang et Hue sont désormais reliées par le tunnel de Hai Van, le plus long de ce type en Asie du Sud-Est. La construction du tunnel a permis de réduire considérablement les accidents de la circulation le long du col de Hai Van.

Lisez aussi Comment se rendre à Hue depuis Hanoi ?

Se déplacer à Hue

Comme toujours, le meilleur moyen et le moins cher de se déplacer à Hue est de louer un scooter.

C’est comme ça dans tout le Vietnam, et en Asie du Sud-Est en général !

Le carburant est très bon marché et vous devriez pouvoir trouver un scooter à Hue pour pas plus de 5 $.

Demandez à votre hôtel ou à votre auberge de jeunesse de vous en louer un. Oh, et consultez ce guide que j’ai écrit sur la location et conduite d’un scooter au Vietnam

Quand visiter Hue ?

Comme dans le reste du Vietnam, il peut faire extrêmement chaud à Hue à l’approche du milieu de la journée.

Cela rend l’exploration de Hue beaucoup moins agréable, en particulier la Cité Impériale qui est très ouverte aux éléments.

Je vous recommande de commencer votre journée tôt et de vous rendre sur les sites dès l’ouverture, afin d’essayer de devancer le soleil.

Ensuite, vous pourrez peut-être rentrer à votre hôtel pour vous baigner en milieu de journée, avant de visiter le reste des sites le soir.

N’oubliez pas que pendant les mois d’été, la Cité impériale est ouverte jusqu’à 22 heures, alors autant aller la visiter plus tard dans la journée.

Consultez aussi Meilleur moment pour visiter le Vietnam 2022  Points à prendre en compte

Que manger à Hue ?

Beaucoup de gens se posent la même question Que manger dans la ville de Hue lors d’un voyage dans la ville de Hue.

Comme vous le savez, en voyage, en plus de visiter de beaux paysages, profiter de la nourriture est également un plaisir à ne pas mentionner.

Beaucoup de gens pensent que la nourriture est aussi une culture.

Apprécier la nourriture, c’est faire l’expérience de la culture de la destination. Par conséquent, ne manquez pas cette occasion lorsque vous voyagez.

Hue est une terre ancienne, mais c’est aussi une terre de la région centrale où il y a beaucoup de vent et de soleil, avec de nombreux inconvénients en termes d’emplacement et de conditions naturelles.

Par conséquent, la cuisine a ses propres caractéristiques, de nombreux plats font preuve d’ingéniosité et de sophistication dans leur traitement.

Mais ils utilisent de nombreux types de matériaux disponibles et simples pour créer des saveurs. fascinant difficile de résister.

Hue est un grand centre bouddhiste et sa cuisine végétarienne est donc bien connue.

Contrairement à la cuisine végétarienne des pays occidentaux, les chefs de Hue s’efforcent de reproduire le goût des plats tels que le porc rôti cuit avec de la sauce de poisson, la salade de poulet, le beefsteak, le rouleau de viande grillée, la bolognaise de porc, le poulet, etc.

Consultez ce billet de blog pour en savoir plus Les 5 meilleures spécialités culinaires de Hue, Centre Vietnam

Les Meilleurs endroits pour séjourner à Hue

Le meilleur endroit pour séjourner à Hue est le centre ville, dans la zone la plus proche de la Cité Impériale, qui est la principale attraction de Hue, située sur la rive de la rivière Song Huong.

C’est ici que vous trouverez la grande majorité des hôtels de la ville.

En tant que point central de la ville, il y a beaucoup de mouvement et de bruit pendant la journée, mais la nuit, tout se calme et la zone devient totalement silencieuse.

Le quartier offre également une grande variété de restaurants, de bars et de magasins à proximité, ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire de se déplacer plus loin, ce qui est important étant donné que Hue n’a pas de métro.

Le centre offre un accès facile à pied à la Cité impériale, qui regorge de palais et de temples, ce qui en fait l’attraction la plus importante et la plus célèbre de Hue.

La Cité impériale est un palais fortifié situé dans une citadelle du XIXe siècle, entourée de grandes douves et d’épais murs de pierre. Il faut compter environ 30 minutes de trajet depuis le centre-ville.

Une autre option intéressante consiste à visiter la Cité impériale à vélo depuis votre hôtel, ce qui implique un trajet très pittoresque de 15 minutes.

Les visites guidées des tombes impériales peuvent généralement être réservées auprès de votre hôtel ou de l’une des nombreuses agences de voyage du centre qui proposent des visites privées.

Le meilleur endroit pour séjourner à Hue est le centre-ville, dans la zone la plus proche de la Cité impériale, qui est la principale attraction de Hue, située sur la rive de la rivière Song Huong.

C’est ici que vous trouverez la grande majorité des hôtels de la ville. En tant que point central de la ville, il y a beaucoup de mouvement et de bruit pendant la journée, mais la nuit, tout se calme et la zone devient totalement silencieuse.

Le quartier offre également une grande variété de restaurants, de bars et de magasins à proximité, ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire de se déplacer plus loin, ce qui est important étant donné que Hue n’a pas de métro.

Le centre offre un accès facile à pied à la Cité impériale, qui regorge de palais et de temples, ce qui en fait l’attraction la plus importante et la plus célèbre de Hue.

La Cité impériale est un palais fortifié situé dans une citadelle du XIXe siècle, entourée de grandes douves et d’épais murs de pierre. Il faut compter environ 30 minutes de trajet depuis le centre-ville.

Une autre option intéressante consiste à visiter la Cité impériale à vélo depuis votre hôtel, ce qui implique un trajet très pittoresque de 15 minutes. Les visites guidées des tombes impériales peuvent généralement être réservées auprès de votre hôtel ou de l’une des nombreuses agences de voyage du centre qui proposent des visites privées.

En voici quelques hotels de qualité

Vinpearl Hotel Hue

Ce boutique-hôtel de Hue à la façade de verre est une destination élégante pour se faire plaisir. Si vous vous perdez, vous pourrez toujours retrouver ce monument de 33 étages. L’hôtel dispose de plusieurs endroits où dîner et boire, notamment le très chic Sky Bar. Essayez le mojito vietnamien, composé de feuilles de péril, de gingembre et de cordial à la citronnelle. Des paravents en treillis et des stores en forme d’œuf de canard constituent des espaces de détente.

La Paix Hue

Cette propriété située sur la rivière des Parfums de Hue fait entrer l’extérieur dans l’hôtel avec des meubles à motifs de feuillage, des tableaux encadrés, de vraies plantes et des vues luxuriantes. De nombreuses chambres ont une vue sur la rivière. La lumière naturelle de la salle à manger entièrement vitrée vous aidera à vous réveiller en buvant du café et en mangeant une soupe de nouilles au bœuf pour le petit déjeuner.

Alba Spa Hotel

Cet hôtel spa au style rustique se trouve à côté du pont Trang Tien en forme de treillis. Un bain à remous, un bassin d’eau froide, un espace de réflexologie et des douches en plein air sont disponibles pour se faire dorloter. Les visiteurs peuvent explorer les sources chaudes géothermiques adjacentes. Le sol en ardoise, les écrans en bambou et les sièges en rotin suspendus créent une atmosphère relaxante et naturelle.

Senna Hue

Cet hôtel rouge et blanc de Hue dispose de chambres et de suites pour les séjours prolongés. Certains balcons donnent sur le bassin de koi et la piscine. Les multiples excursions au buffet du petit-déjeuner vous permettront d’alimenter votre journée. Le marché Dong Ba, le plus ancien de Hue, vend des nouilles, des bijoux et des nón lá, chapeaux vietnamiens coniques en feuilles de palmier.

Azerai La Residence

Les modernistes adoreront l’ameublement de cet hôtel de Hue. Le parquet en bois, le carrelage colonial français et le mobilier minimaliste de l’hôtel rappellent l’Indochine. Il y a également un excellent restaurant et un spa.

Pilgrimage Village

Pilgrimage Village est un hôtel spa situé à l’extérieur de la ville. Des maisons au toit de chaume reliées par des routes pavées sont entourées de jardins aromatiques. Commencez votre journée par des cours gratuits de tai chi ou de yoga vinyasa, ou traversez le pont pour rejoindre le spa flottant.

Ancient Hue Garden Houses

Les Ancient Hue Garden Houses sont populaires parmi les amateurs d’architecture asiatique. Cet hôtel est composé de cinq impressionnantes maisons-jardins et a été créé selon les principes du feng shui pour correspondre à la citadelle impériale. Chaque résidence dispose d’une terrasse donnant sur les magnifiques jardins, avec des sculptures sur bois, des objets anciens et de l’art populaire traditionnel.

Saigon Morin Hotel

Cet hôtel de 1901 à Hue a été construit par un marchand français. Cette relique de l’Indochine française a survécu à l’offensive du Têt de 1968 et à des décennies de conflits. Les chambres sont dotées de parquet et de meubles anciens. Charlie Chaplin y a passé sa lune de miel en 1936 avec Paulette.

Hue 1962

Le design de l’hôtel est du milieu du siècle, mais les fenêtres à cadre en bois, les lanternes et les œuvres d’art rappellent le Vietnam préindustriel. Toutes les chambres comprennent un bureau, une télévision et une salle de bains privée. Le petit déjeuner est servi tous les jours dans le patio.

Je vous recommende vivement d’utiliser le site Hostelworld pour réserver votre hotel et homestay au Vietnam, c’est le meilleur site qui offre le meilleur prix et la meilleure qualité

Combien de temps devez-vous passer à Hue ?

Connue comme l’ancienne capitale du Vietnam, Hue est charmante à chaque pas que vous faites. Trois jours sont idéaux si vous souhaitez voir Hue de manière authentique.

Itinéraire suggéré pour 3 jours à Hue

  • Jour 1 : La Citadelle et la Cité Impériale de Hue – Pagode Thien Mu
  • Jour 2 : Les tombes de Hue et la rivière des Parfums
  • Jour 3 : Plage de Lang Co

Voir aussi

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Partagez ce site avec vos amis Merci

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville / Meilleures choses à faire à Ho Chi Minh Ville en 3 jours

Il y a environ 30 ans, Ho Chi Minh-Ville ne figurait probablement pas sur la liste des lieux de vacances potentiels de beaucoup de gens.

Pourtant, Ho Chi Minh-Ville est aujourd’hui l’un des centres bancaires, commerciaux et touristiques les plus prospères du pays, grâce aux efforts et au succès du pays sur la scène mondiale.

Des gratte-ciel imposants dominent la ligne d’horizon et des joyaux culturels sont cachés dans diverses enclaves urbaines de cette ville animée, ce qui en fait une belle combinaison de modernité et d’héritage ancien.

Comparée à d’autres métropoles d’Asie du Sud-Est comme Bangkok et Singapour, Ho Chi Minh-Ville semble tenir son rang.

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours

De plus en plus de personnes choisissent Saigon comme destination idéale pour leurs vacances, car l’intérêt pour la nourriture et la culture vietnamiennes a récemment augmenté.

À ce propos, j’ai dressé une liste des meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours.

Le premier jour, sortez et découvrez ce que la ville de Ho Chi Minh a à offrir.

Ho Chi Minh-Ville, anciennement Saigon, est le joyau de l’industrie touristique vietnamienne en plein essor.

À cette fin, je recommande de commencer par un voyage dans un endroit riche en histoire.

Cela étant, votre premier jour dans la ville devrait être consacré à vous familiariser avec son riche contexte historique et le rôle que le Vietnam a joué dans le contexte historique plus large.

Le passé de Sai Gon attend votre découverte dès le matin.

Le musée de l’histoire du Viêt Nam est situé au 2, quartier Ben Nghe, rue Nguyen Binh Khiem, dans le district 1 ; il se trouve juste en face du jardin botanique de la ville.

Le premier bâtiment du musée, connu sous le nom de « Musée Blanchard de la Brosse », a été construit par l’architecte français Delaval et ouvert en 1929.

Le toit octogonal en tuiles du musée, qui évoque le « Bagua » taoïste ou le « Trigram », comme on l’appelle en anglais, et les têtes ornées de dragons et de phénix, un thème commun à l’architecture chinoise, sont des signes révélateurs du style dont il s’inspire.

Le Musée national d’histoire du Viêt Nam à Hanoi ne doit pas être confondu avec son homologue du sud, qui présente plus de trente mille objets couvrant l’histoire du Viêt Nam, de la préhistoire (500 000 ans à 28 000 ans avant J.-C.) à la dynastie des Nguyen (1802-1945). Le coût de l’entrée est inférieur à 1 dollar américain par personne.

Incluez une visite du musée des vestiges de guerre dans votre agenda pour une expérience unique et éducative.

Le musée, qui est ouvert au public depuis le 4 septembre 1975, est l’un des plus visités de Ho Chi Minh-Ville.

Il est divisé en plusieurs sections, chacune d’entre elles se concentrant sur un aspect différent de la tragédie qu’a été la guerre du Vietnam.

Le musée est un rappel constant de toutes les souffrances endurées par le peuple vietnamien et des conséquences de la guerre, des armes utilisées par les deux camps aux véhicules militaires américains qui s’étalent dans les locaux, des documents relatant les événements importants aux récits des séquelles de la guerre mettant en scène les victimes de l’agent orange.

L’exposition contient des images dérangeantes, les parents doivent donc faire preuve de discernement lorsqu’ils emmènent de jeunes enfants.

L’entrée coûte environ 1,75 USD de plus que celle du Musée d’histoire du Vietnam. Le musée est situé au 23, rue Vo Van Tan, dans le district 3 ; il n’est pas loin de notre prochain arrêt, le Palais de l’Indépendance.

Le palais de l’Indépendance, parfois appelé palais de la Réunification et anciennement palais Norodom, occupe une imposante superficie de 120 000 mètres carrés et donne sur le parc de la Réunification et la célèbre cathédrale Notre-Dame.

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours

À l’origine, le bâtiment était destiné à servir de quartier au gouverneur français de Cochinchine.

Par la suite, le président sud-vietnamien Ngo Dinh Diem a fait du palais sa résidence, en le faisant redessiner par un architecte vietnamien qui avait étudié en France, Ngo Viet Thu.

Le successeur de Diem, le président Nguyen Van Thieu, réside au palais (aujourd’hui appelé Palais de l’Indépendance) pour des raisons de problèmes, malgré sa démission soudaine du pouvoir en 1975.

Le style et l’atmosphère du palais datant des années 1960 se distinguent au milieu de la jungle urbaine contemporaine qu’est Saigon.

Ce palais de cinq étages a été transformé en musée sans que son architecture ou son mobilier d’origine ne soient modifiés.

Le sous-sol, qui abrite les salles de communication et de guerre, et le luxueux deuxième niveau sont à ne pas manquer. Il y a une pause déjeuner d’une heure à 11 heures, et les heures d’ouverture sont de 7h30 à 16 heures, avec des billets coûtant 1,75 USD pour un adulte.

Cet après-midi, découvrez les curiosités de la ville contemporaine de Ho Chi Minh.

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours

Une fois que vous vous serez familiarisé avec le passé de Saigon, rendez-vous au sommet de la Bitexco Financial Tower pour une vue à vol d’oiseau de toute la ville.

La tour elle-même est une nouvelle addition frappante à la ligne d’horizon de la ville, et elle est devenue un symbole du développement, de la richesse et de l’incroyable croissance économique de la ville et du pays.

Le design de la tour s’inspire d’une fleur de lotus non ouverte, la fleur nationale du Viêt Nam, mais la seule chose qui saute aux yeux des visiteurs étrangers est sa forte ressemblance avec la tour Avengers.

Le Skydeck de Bitexco, la version vietnamienne du pont d’observation de l’Empire State Building, mesure 178 mètres de haut, possède un design intérieur moderne et offre aux visiteurs une vue à vol d’oiseau sur Ho Chi Minh-Ville grâce à des jumelles et des écrans tactiles interactifs.

Bien que beaucoup plus coûteux que vos autres arrêts, le prix d’entrée est justifié par la grande qualité de votre expérience.

La visite de Saigon n’est pas une sinécure et vous ouvrira certainement l’appétit.

Pour apaiser votre faim, rendez-vous au « Rice Field », un restaurant qui sert une cuisine vietnamienne authentique et familiale.

La décoration intérieure du restaurant, y compris les peintures et l’éclairage, vise à reproduire l’atmosphère rustique et confortable des maisons traditionnelles vietnamiennes, ce qui correspond à la spécialisation du restaurant.

Ce restaurant, situé au 75-77 de la rue Ho Tung Mau, dans le quartier Ben Nghe du district 1, est préféré par les étrangers aux locaux. Ce restaurant est un endroit fantastique pour essayer la nourriture vietnamienne à un prix abordable, avec des plats coûtant entre 2 et 7 dollars.

Le soir : La meilleure activité de HCMC : se détendre dans un bar sur le toit.

L’abondance de bars branchés à Saigon, dont le Chill Skybar fait partie, est une autre des nombreuses caractéristiques attrayantes de la ville.

Si vous vous rendez au bar ou au restaurant tard le soir, vous pourrez faire l’expérience de la vie nocturne animée de Ho Chi Minh-Ville.

Asseyez-vous au sommet de la tour AB, au cœur du district 1, et regardez les immeubles et le flot incessant de circulation éclairer le ciel nocturne comme une symphonie de lumières.

Si vous cherchez quelque chose à faire à Ho Chi Minh-Ville la nuit, vous devriez visiter cet endroit. La première journée à Ho Chi Minh Ville se termine par une visite au Chill Skybar.

 

Le Chil SkyBar propose une soirée animée de musique et de boissons. La vue sur la ville est magnifique, comme vous pouvez le constater. L’utilisateur d’Instagram yunnagoh est responsable de l’image.

Le deuxième jour, vivons comme les locaux

Prenez un « Sai Gon café da » le matin.

Le deuxième jour de votre séjour à Hô Chi Minh-Ville est arrivé.

Prenez une tasse de café vietnamien dès le matin. La tasse classique de café goutte à goutte est toujours chère au cœur des Saïgonnais, malgré la prolifération des chaînes de cafés comme Starbucks et Phuc Long, avec leur équipement high-tech et leur large assortiment de nouvelles boissons à la mode.

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours

Les grains de café moulus sont placés dans un filtre phin, de l’eau chaude est lentement versée dessus, et on laisse le café s’égoutter pendant plusieurs minutes avant de le verser sur de la glace et du lait concentré sucré et de le servir.

Cette méthode diffère quelque peu de ce que nous avons vu les baristas faire dans les cafés. Il n’est pas difficile de trouver un endroit où déguster une tasse de café vietnamien.

Vous pouvez obtenir une tasse de bonheur pour vous réveiller le matin pour moins d’un dollar, ou un peu plus dans les chaînes de café haut de gamme.

La chaîne Trung Nguyen Café possède plusieurs établissements à Saigon et est très appréciée des touristes et des locaux.

Après avoir bu votre café du matin à Ho Chi Minh-Ville, vous devriez aller voir l’étonnante architecture religieuse de la ville.

Les différents sites religieux de la ville sont un élément important du charme général de la ville. L’emblématique cathédrale Notre-Dame, construite par les Français pendant la période coloniale, est plus belle de jour, lorsque les couleurs vives de ses briques rouges sont bien visibles.

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours

Surplombant la statue de la Vierge Marie, dont on dit qu’elle a pleuré en 2005, se trouvent deux clochers jumeaux qui s’élèvent à plus de 60 mètres de hauteur.

Bien qu’elle soit entourée de gratte-ciel, la cathédrale de Saigon est un havre de paix et un rappel du charme historique de la ville. La cathédrale est située au carrefour de trois rues : Le Duan, Pham Ngoc Thach, et Cong Xa Paris.

En plus de Notre Dame, visitez la Pagode de l’Empereur de Jade et la mosquée musulmane Jamia Al-Musulman. Consultez les circuits sur Inspitrip pour en savoir plus sur les meilleurs lieux de culte à travers le monde.

Hoa Tuc est un restaurant situé dans le quartier Ben Nghe du district 1, au 74/7 de la rue Hai Ba Trung. Ce petit restaurant a été construit au sommet d’une ancienne raffinerie d’opium à l’époque coloniale française et possède un design intérieur à la fois contemporain et quelque peu réminiscent, un portrait parfait de Saigon.

Hoa Tuc est le premier de son genre, un restaurant qui honore les traditions de la cuisine vietnamienne tout en ajoutant sa propre touche unique à chaque plat. Le produit final est une mise à jour révolutionnaire des plats traditionnels vietnamiens.

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours

Hoa Tuc (qui se traduit par « pavot à opium ») est un restaurant à l’ambiance chaleureuse et accueillante grâce à son aménagement paysager verdoyant, ses vignes rampantes, ses espaces de restauration extérieurs privés et son mobilier en fer forgé et en fonte construit spécialement pour le restaurant.

Ce restaurant est un répit bienvenu dans l’agitation des rues environnantes de Ho Chi Minh-Ville. Si le prix exorbitant peut en rebuter certains, l’excellence de la cuisine et du service compense largement.

Profiter des attractions de la ville dans l’après-midi.

Après avoir vu la cathédrale Notre-Dame, passez un peu de temps à explorer le reste de la ville.

Et pour y parvenir, vous avez besoin d’une perspective nouvelle, une perspective toujours changeante.

Participer à la circulation et la voir d’en haut sont deux choses très différentes. La moto est le moyen de transport le plus courant dans de nombreuses villes, alors quel meilleur moyen de voir les sites touristiques que d’en prendre une ?

Le meilleur plan d’action est de louer une voiture privée avec chauffeur et un guide local francophone ou anglophone  qui connaît bien la région et peut vous faire visiter tout en vous racontant l’histoire, la culture et les habitants de la ville.

Le soir : À la chasse à la nourriture de rue

La meilleure partie de tout voyage est la nourriture, n’est-ce pas ? Ho Chi Minh Ville abrite certains des exemples les plus raffinés de la cuisine vietnamienne, alors pourquoi ne pas faire plaisir à vos papilles pendant que vous êtes là ?

La meilleure cuisine de rue de Saigon se trouve tard dans la nuit, alors montez dans votre véhicule d’aventure motorisé et partez affamé. Instantanément, Pho et Banh Mi vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez à la nourriture vietnamienne.

Mais ces plats ne sont que la partie émergée de l’iceberg lorsqu’il s’agit de la cuisine vietnamienne.

Plusieurs ruelles de Saigon sont entièrement consacrées à la vente de délicieux plats de rue.

Phan Xich Long dans le district de Phu Nhuan, Xom Chieu et Ton Dang dans le district 4, Su Van Hanh et Nguyen Tri Phuong dans le district 10, et Pham Van Dong et Quang Trung dans le district de Go Vap sont parmi les artères les plus fréquentées de la ville.

Dans ces rues, vous trouverez de tout, des sucreries aux délices salés, de quoi satisfaire même les plus gourmands.

Parmi les mets les plus courants, citons le « Pha Lau », qui consiste en des intestins de porc ou de bœuf cuits lentement dans un bouillon crémeux à base de lait de coco ; le « Banh Trang Tron », qui consiste en des feuilles de riz râpées mélangées à des garnitures ; et le « Bap Xao », qui consiste en du maïs sauté sucré et salé. Visitez Inspitrip pour tous vos besoins culinaires.

Excursion hors de Ho Chi Minh Ville le troisième jour

Direction Tunnels de Cu Chi dès le matin.

Le soleil se lève lors de votre dernier jour complet à Saigon.

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours

Pour avoir un aperçu plus authentique et moins touristique du Vietnam, il faut quitter les rues goudronnées de Saigon et se rendre dans les tunnels de Cu Chi.

Les tunnels de Cu Chi constituent la première étape de votre itinéraire. Ce lieu historique est situé à environ 1,5 heure au nord-est de Ho Chi Minh Ville.

Les tunnels sont un réseau artificiel de 250 kilomètres de passages souterrains utilisés par les Viet Cong pour échapper aux forces terrestres américaines pendant la guerre du Vietnam.

Les tunnels sont souvent considérés comme le facteur décisif de la victoire du Viêt Nam sur les États-Unis, en raison de leur capacité à résister aux bombardements et à rester structurellement solides.

Certains des tunnels sont censés donner accès à la rivière Saigon en cas d’évacuation. Actuellement, les tunnels de Cu Chi servent de musée.

Étant donné la petite taille du citoyen vietnamien moyen de l’époque, les tunnels d’origine devaient être le pire cauchemar des claustrophobes.

Toutefois, certaines parties ont été prolongées pour convenir aux touristes internationaux. Les tunnels mènent aux maisons souterraines, aux salles de réunion et aux cuisines des guérilleros vietnamiens. Les plus audacieux pourront s’emparer d’un AK-47 et s’entraîner à tirer au fusil. On peut dire que vous vous amuserez comme des fous.

Découvrez le delta du Mékong en bateau dans l’après-midi

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours

Faites vos adieux à Cu Chi et partez au sud pour explorer le delta du Mékong, hors des sentiers battus, après une expérience inoubliable dans les tunnels de la région.

Plus de la moitié de la production annuelle de riz du Vietnam provient de cette région, affectueusement appelée « le bol de riz du Vietnam » en raison de la fertilité de son sol, conséquence de dépôts alluviaux.

Le delta du Mékong est également le lieu où se trouve la plus grande population khmère en dehors du Cambodge actuel. Même si le temps est compté, je vous recommande vivement de faire le voyage de My Tho à Ben Tre.

Sur place, admirez les paysages magnifiques, comme les agriculteurs portant un chapeau conique qui cultivent les rizières et les jeunes qui montent des buffles d’eau.

La plupart des circuits prévoient de faire du canoë sur les canaux, de goûter à la cuisine locale et de découvrir la vie quotidienne des habitants.

Ben Tre est connu comme le « royaume de la noix de coco dans le delta du Mékong », au cas où vous ne le sauriez pas.

Il est temps d’acheter un souvenir unique.

Nous approchons de la fin de votre séjour à Ho Chi Minh-Ville, il est donc temps de commencer à penser aux souvenirs.

On voit le plus souvent des objets en laque, en soie et en café, avec des embellissements sporadiques et non planifiés.

Pour les non-initiés, les objets en laque vont des petites boîtes aux meubles de grande taille. La laque est appliquée après que la surface a été gravée ou incrustée de coquilles d’œuf, puis de l’or ou de l’argent est saupoudré sur le dessus.

Le magasin Nhu Y Lacquerware est un lieu incontournable si vous recherchez des produits de haute qualité et il a été acclamé par les touristes internationaux.

Visitez le magasin et explorez la merveilleuse sélection de laques. Vous y trouverez de superbes décorations contemporaines et des objets d’art mural aux motifs traditionnels, ainsi que des articles banals comme des boîtes à mouchoirs et des baguettes.

Vous trouverez la boutique au 90 Nguyen Hue Street, Zone 1, et les prix y sont extrêmement corrects.

Vous ne devriez pas vous rendre à Ben Thanh à la recherche de soie de haute qualité si c’est ce que vous recherchez.

Si vous ne voyagez pas avec des locaux bien informés, vous risquez de payer des prix exorbitants pour des articles contrefaits.

En revanche, si vous recherchez des articles en vrac, rendez-vous au marché de Tan Dinh, situé au 48, rue Ma Lo, quartier Tan Dinh, district 1.

Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville - meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours
Itinéraire des 3 jours à Ho Chi Minh Ville – meilleures choses à faire à Ho Chi Minh-Ville en 3 jours

Les industries textiles de Ho Chi Minh Ville sont dirigées par Toan Thuan Silk et Thai Tuan Silk. Il n’est pas nécessaire de marchander lorsque vous faites vos achats dans l’un de ces deux magasins car les prix sont déjà établis. Toan Thuan Silk se trouve au 12 Pham Phu Thu, dans le district de Tan Binh, et Thai Tuan Silk au 419 Hai Ba Trung, dans le district 3.

Le café est une autre cadeau à acheter . Cependant, le café que vous buvez le matin en souvenir de votre séjour au Viêt Nam ne doit pas être de mauvaise qualité, en particulier le café préemballé avec des agents de remplissage à base de soja et une forte teneur en sucre que vous pouvez acheter dans n’importe quel magasin.

Les personnes à la recherche de grains de café de qualité constante peuvent se rendre au Copen Coffee Shop (46 Truong Quoc Dung Street, Ward 10, Phu Nhuan District) ou au Trung Nguyen Café (207 Nguyen Van Troi ).

Voir aussi

FAQ

Ho Chi Minh-Ville est-il sûr pour les touristes ?

Ho Chi Minh est une ville relativement sûre pour les voyages. Sa principale source de revenus est le tourisme, et la sécurité des touristes est donc leur première préoccupation. La criminalité de rue est plus fréquente dans des villes comme Ho Chi Minh -Ville et Hanoi.

Quel est le meilleur mois pour visiter Ho Chi Minh ?

Le mois de février est sans doute le meilleur moment pour visiter Ho Chi Minh-Ville. L’humidité et les précipitations sont à leur niveau le plus bas de l’année, tandis que les températures n’ont pas encore atteint leur maximum. La température maximale moyenne en février est de 91 degrés F, mais l’humidité tourne autour de 70 %, ce qui est relativement faible pour Ho Chi Minh-Ville.

Combien de jours au Vietnam sont suffisants ?

Dix jours suffisent pour voir les points forts du Vietnam, mais cela signifie qu’il faut faire l’impasse sur certains lieux touristiques populaires et voyager à un rythme assez rapide. Cela signifie également qu’il faut dépenser un peu plus sur les vols pour être sûr de tout voir à temps. Voir aussi MEILLEURS ITINÉRAIRES DE 10 JOURS AU VIETNAM

Qu’est-ce que Ho Chi Minh Ville a de si spécial ?

Ho Chi Minh Ville est la plus grande ville du Vietnam et son centre d’affaires et financier. Également connue sous le nom de Saigon, elle a une histoire importante qui remonte à des centaines d’années. De nombreux musées présentent la sombre histoire du pays pendant la guerre et l’architecture coloniale classique construite par les anciens dirigeants français.

Saigon et Ho Chi Minh sont-ils identiques ?

Pendant la deuxième guerre d’Indochine (ou guerre du Vietnam), dans les années 1960 et au début des années 1970, Saigon était le quartier général des opérations militaires américaines. Des parties de la ville ont été détruites par les combats en 1968. Le 30 avril 1975, les troupes nord-vietnamiennes ont pris Saigon, et la ville a ensuite été rebaptisée Ho Chi Minh Ville.

Est-il préférable d’aller à Hanoi ou à Ho Chi Minh ?

Hanoi a tendance à privilégier les plats plus conventionnels, donc si vous cherchez de la nourriture vietnamienne authentique, c’est dans cette ville qu’il faut aller. Cependant, si vous recherchez un mélange de plats traditionnels et de cuisine fusion intrigante, Ho Chi Minh Ville offre une plus grande variété des deux.

Le Vietnam est-il plus sûr que la Thaïlande ?

La sécurité. Les deux pays sont à peu près équivalents en termes de sécurité, avec un léger avantage pour le Vietnam. Les escroqueries représentent un risque plus important que les crimes violents, qui ne sont pas vraiment un problème. La Thaïlande est légèrement plus sujette à la fraude et aux petits vols, mais uniquement parce qu’elle est plus populaire auprès des touristes.

11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam
11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam
Partagez ce site avec vos amis Merci

Animaux dangereux au Vietnam : les 11 betes dangereuses ( certains mortels aussi )  il faut se méfier

Des milliers de voyageurs sont attirés chaque année par les jungles brumeuses et les mers étincelantes de l’Indochine, mais qu’en est-il des animaux dangereux au Vietnam ?

Quelles bêtes redoutables se cachent entre les plages de Mui Ne et les falaises de la baie d’Ha Long ?

Quels serpents rampants et mammifères monstrueux pourraient vous menacer alors que vous explorez la courbe en S de l’Asie du Sud-Est, qui va de Hanoï au nord à Ho Chi Minh-Ville au sud ?

Ce guide est là pour vous aider.

Il révèle 11 des animaux les plus dangereux du Vietnam.

Qu’il s’agisse de serpents venimeux, de bestioles mortelles ou de mammifères qui n’hésitent pas à se montrer agressifs, ce guide propose des exemples, petits et grands.

Certains spécimens possèdent de puissants poisons neurotoxiques, d’autres ont des canines et des molaires qui feraient honte à Dracula.

Aucun d’entre eux n’est le genre de chose que vous souhaitez rencontrer lors d’une randonnée dans les collines de Sa Pa ou d’un farniente sur le sable à Hoi An – croyez-nous !

Alors, si vous prévoyez de visiter le Vietnam, n’oubliez pas de vous renseigner sur les animaux dont vous devez vous méfier…

Mille-pattes géant vietnamien

Nom latin : Scolopendra subspinipes
Attaque : Morsure venimeuse
Traitement : Soins locaux des plaies
Où les trouver : Forêts, sous-bois

Également connu sous le nom de mille-pattes chinois à tête rouge et de mille-pattes de la jungle, le mille-pattes géant vietnamien pourrait tout droit sortir d’un roman de Steven King qui donne des frissons.

Ces mauvais insectes peuvent atteindre 20 cm de long et former plus de 20 segments corporels individuels.

De nature nerveuse et extrêmement agressive, ils s’attaquent souvent à toute proie qu’ils estiment être en mesure de maîtriser.

Ils ont également – et c’est là l’essentiel – une morsure venimeuse.

S’il est ingéré, le venin peut provoquer une paralysie et une mort rapide chez les petits animaux (généralement les chauves-souris, les araignées et les insectes de taille moyenne).

Chez l’homme, il peut entraîner une nécrose et une dégradation des cellules. Vous devrez donc consulter un médecin si vous croisez le chemin de l’un d’entre eux et que les choses tournent mal.

Le mille-pattes géant vietnamien se trouve dans la région sud du pays.

La bonne nouvelle est qu’il réside principalement dans les zones rurales de l’arrière-pays du pays, loin des bars et des rues animées des grandes villes.

L’espèce est également présente dans la plupart des régions tropicales d’Asie du Sud-Est et même jusqu’aux Caraïbes.

Fourmis tisserandes

Nom latin : Oecophylla
Attaques : Morsure et venin inflammatoire
Traitement : Soins locaux des plaies
Où les trouver : Dans les arbres des forêts
Statut de conservation : Préoccupation mineure

11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam
11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam

Les fourmis tisserandes ont été surnommées fourmis communistes par les troupes américaines pendant la guerre du Vietnam en raison de leur couleur rouge vif.

Mais ce n’est pas tout. Un pied posé au mauvais endroit dans la jungle et viola : Votre bivouac est fichu. Les tisserands sortent en force et n’hésitent pas à attaquer quiconque (ou plutôt la jambe de quiconque) qu’ils perçoivent comme une menace pour le nid – bottes GI ou pas !

Ces fourmis sont un proche parent des redoutables fourmis de feu d’Amérique du Nord. Elles ont une morsure tout aussi puissante.

Bien qu’elles n’aient pas de dard fonctionnel, leurs pinces sont associées à de l’acide formique pour provoquer une gêne importante, un gonflement, une irritation de la peau et une douleur fulgurante au point de contact.

On trouve les fourmis tisserandes dans les jungles de l’Asie du Sud-Est et de l’Australie. Ce qui les rend assez uniques, c’est qu’elles forment des nids dans les arbres, et non sur le sol.

De plus, les nids peuvent être tissés ensemble pour créer une colonie, qui peut contenir plusieurs communautés de fourmis tisserandes et des millions d’individus.

Oh, et si vous vous sentez vraiment aventureux lors de votre voyage, joignez-vous aux habitants pour goûter à la fourmi tisserande. Elle est considérée comme un mets local délicat !

Moustiques

Nom latin : Culicidae
Attaque : Piqûre et infection consécutive à une maladie tropicale
Traitement : Prophylaxie anti-malaria, spray DEET, spray anti-moustique.
Où les trouver : Dans toute l’Asie du Sud-Est, mais souvent à proximité de plans d’eau ouverts.

11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam
11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam

Tueur souvent silencieux et pourtant mortel, le moustique est probablement l’un des animaux les plus dangereux du Vietnam qui est régulièrement négligé par les voyageurs.

Ne les oubliez pas ! Ils sont bien plus qu’une simple irritation bourdonnante que l’on peut chasser d’un revers de main…

Dans tout le Vietnam, et dans de nombreux autres coins tropicaux et subtropicaux de la planète, les moustiques sont souvent les principaux vecteurs de maladies dangereuses.

La plus célèbre d’entre elles est probablement le paludisme, une maladie potentiellement mortelle causée par la piqûre de moustiques infectés par un parasite particulier.

Si vous contractez cette maladie, vous frissonnerez et transpirerez avec des symptômes grippaux parmi les plus durs qui soient.

Mais la redoutable M n’est pas la seule chose. En fait, de nombreux Vietnamiens se méfient davantage de la dengue, qui provoque également des températures élevées, une paralysie partielle et parfois des hallucinations.

Il est impossible de savoir quel moustique est porteur d’une maladie. Le meilleur moyen de les esquiver est de se protéger de toutes les piqûres et des dangereuses maladies transmises par les moustiques.

Assurez-vous d’emporter un répulsif fiable qui contient du DEET pour obtenir les meilleurs résultats et essayez toujours de couvrir vos bras et vos jambes aux moments clés de la journée – le soir et tôt le matin en particulier.

Consultez un médecin si vous présentez l’un de ces symptômes en cas de piqûre de moustique.

Chauves-souris

Nom latin : Chiroptera
Attaques : Morsure
Traitement : Soins locaux des plaies et anti-viraux
Où les trouver : Forêts, grottes, villes

Les chauves-souris sont les prochaines sur notre liste des animaux les plus dangereux au Vietnam.

11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam
11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam

Ces rongeurs volants remplissent les rues et la cime des arbres au crépuscule et à l’aube, et vivent souvent dans les zones bâties tout autant que dans les régions rurales du pays.

Veillez à les surveiller tout particulièrement près des cours d’eau du Mékong et dans les principaux réseaux de grottes vietnamiennes dans des régions comme Ninh Bình et Sa Pa.

La pandémie de COVID de 2020/21 a relativisé le potentiel des virus transmis par les chauves-souris pour une grande partie du monde.

Mais les chauves-souris sont également porteuses de la rage et de toute une série d’autres virus animaux dont on pense qu’ils ont la capacité de passer à l’homme.

La bonne nouvelle est que le principal problème dans tout cela a toujours été la consommation de chauves-souris par l’homme.

Si vous pouvez résister aux soupes de chauves-souris et aux ailes de chauves-souris sautées, vous devriez être à l’abri de ces bestioles. Ne vous inquiétez pas, il y a beaucoup d’autres aliments plus alléchants à déguster dans ces régions !

Le Vietnam abrite plusieurs espèces de chauves-souris. La chauve-souris à nez tubulaire de Belzébuth n’a jamais été observée que dans les jungles tropicales du Vietnam.

Les autres chauves-souris présentes au Vietnam sont la grande chauve-souris à feuilles rondes et la chauve-souris fer à cheval. Elles habitent les grottes et la canopée des arbres dans tout le pays.

Gaur ( buffle sauvage )

Nom latin : Bos gaurus
Attaques : Charge
Traitement : Soins des plaies
Où les trouver : Forêts à feuilles persistantes et forêts humides à feuilles caduques

Le gaur est un type de buffle d’eau sauvage en voie de disparition.

11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam
11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam

Historiquement, ces grands mammifères étaient présents dans toute l’Asie du Sud-Est et le sous-continent indien.

Cependant, en raison du braconnage, de l’agriculture et du développement, les populations se sont gravement fragmentées et appauvries.

En fait, on estime que le nombre de guar dans le monde a chuté de plus de 70 % rien qu’au cours du dernier demi-siècle et qu’il ne reste plus que 21 000 de ces animaux dans leur habitat naturel.

Au Vietnam même, on peut encore observer des troupeaux de guar dans la réserve naturelle d’Ea So et dans les parcs nationaux de Yok Don et de Cat Tien.

Il s’agit de l’un des groupes d’animaux les plus menacés au Vietnam, mais il peut encore être dangereux.

C’est surtout vrai si le guar est acculé et se sent menacé, car il est connu pour foncer directement sur ses cibles avec ses cornes épaisses à grande vitesse.

Mais la plupart du temps, il s’agit d’animaux paisibles et sereins qui aiment rester entre eux.

Quelques informations rapides sur le guar

Vitesse maximale de 50 km/h
Extrêmement lourd, il pèse entre 1 000 et 1 600 kg.
Grandes cornes qui peuvent causer beaucoup de dégâts.

Vipère à lèvres blanches

Nom latin : Trimeresurus albolabris
Attaques : Morsure, venin puissant
Traitement : Antivenin
Où les trouver : Forêts

La vipère à lèvres blanches, étroitement liée à la vipère à fosse, est endémique à l’Asie du Sud-Est et n’est qu’un des nombreux serpents dangereux de la région.

Elle a tendance à se cantonner aux forêts de bambous et à prospérer dans un habitat dense de brousse.

C’est exactement le genre de choses que le Vietnam possède en abondance, notamment dans les terres riveraines des méandres du Mékong, mais aussi dans les collines luxuriantes de Sa Pa.

Le serpent peut être un cauchemar à repérer dans ces endroits.

Pour quelle raison ?

Disons que si c’était une peinture Dulux, elle s’appellerait « vert forêt tropicale ».

Les seules démarcations sont une bande blanc-jaunâtre le long de son corps.

Et, comme son nom l’indique, on peut voir un blanc brillant sur les lèvres de la vipère.

Mais espérons que vous ne vous ferez pas piquer.

La vipère à lèvres blanches n’est qu’un petit serpent.

Elle mesure généralement entre 600 et 800 mm de long.

Sa morsure est rarement mortelle pour l’homme, mais ce n’est pas une promenade de santé, c’est certain.

Le venin contient de fortes propriétés procoagulantes et les rencontres entraînent un gonflement local important, une douleur intense et la formation de cloques.

Araignée sac jaune

Nom latin : Cheiracanthium
Attaque : Morsure venimeuse
Traitement : Soins locaux des plaies, antivenin, anti-inflammatoires.
Où les trouver : Forêts, sous-bois

La liste des animaux les plus dangereux du Vietnam ne saurait être complète sans un clin d’œil aux araignées à huit pattes qui résident dans cette partie de l’Indochine.

C’est le cas de l’araignée sac jaune. C’est peut-être une petite créature, mais l’effet de sa morsure n’a rien de petit…

Dotée de crochets assez grands pour pénétrer la peau humaine, l’araignée sac jaune peut aspirer un venin qui peut entraîner des nécroses locales et une intoxication des tissus.

Le principal danger concerne la localisation du contact. N’importe où autour de la colonne vertébrale ou dans les parties clés du système nerveux, on peut s’attendre à des complications effrayantes.

En revanche, aucun cas de morsure mortelle d’araignée jaune n’a été enregistré. La majorité des incidents qui se produisent au Vietnam ont lieu à l’extérieur, notamment lors de randonnées dans la jungle ou lorsque les gens font du jardinage.

Crocodile d’eau salée

Nom latin : Crocodylus porosus
Attaques : Morsure, rouleau de la mort
Traitement : Hospitalisation, soins des plaies
Où les trouver : Habitats riverains, principalement au sud du Vietnam

11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam
11 Animaux Dangereux et Mortels au Vietnam

Un simple coup d’œil aux rangées de dents en forme de poignard du croc d’eau salée devrait suffire à montrer qu’il ne fait aucun doute que ces créatures figurent parmi les animaux les plus dangereux du Vietnam.

Ces bêtes monstrueuses sont également le plus grand reptile vivant de la planète, un véritable vestige de l’ère des dinosaures que l’on peut encore trouver vautré sur les rives boueuses des rivières, du Vietnam à la côte nord de l’Australie, jusqu’à la pointe sud du Sri Lanka.

On ne peut nier qu’il s’agit d’un ennemi redoutable. Avec un poids de 0,2 tonne et une longueur de six mètres, du museau à la queue, ils ne sont pas vraiment une créature. En outre, les crocodiles d’eau salée sont très bien adaptés à leur habitat.

Leur couleur gris-brun, leur centre de gravité bas et leur peau noueuse en font des rois du camouflage. Ils sont aussi les maîtres de la fameuse roulade de la mort, qui peut déchirer la chair en morceaux en quelques secondes.

Cependant, il est très peu probable que vous croisiez l’un de ces léviathans préhistoriques lors de vos voyages au Nam’.

Pourquoi ?

On pense généralement qu’ils ont pratiquement disparu de ce coin de l’Asie du Sud-Est en raison de la chasse excessive et de la perte d’habitat.

S’ils existent, c’est probablement dans le sud du pays, plus chaud, près des zones humides du delta du Mékong.

Voir aussi Les quatre animaux sacrés dans la culture vietnamienne et leurs significations

Cobra royal

Nom latin : Ophiophagus hannah
Attaques : Morsure venimeuse
Traitement : antivenin Antivenin
Où les trouver : Dans toute l’Asie du Sud-Est

Oui, désolé les ophidiophobes, le Vietnam est le pays du cobra royal.

En fait, nous dirions que c’est le cœur du pays du cobra royal – le serpent a une aire de répartition qui s’étend à l’ouest d’ici jusqu’aux forêts tropicales du Myanmar et à l’est jusqu’aux franges de Bornéo et de l’Indonésie.

Cela dit, le nombre de cobras royaux au Vietnam n’est plus aussi élevé qu’avant et les rencontres avec les humains dans la région située entre HCMC et Hanoi sont en fait assez rares.

Sans doute le plus redouté de tous les serpents de la planète, le cobra royal peut atteindre une longueur de plus de cinq mètres. Oui, cinq ! Ils ont tendance à vivre dans des zones forestières plus humides, à moins de 2 000 mètres d’altitude, où ils chassent généralement d’autres serpents et de petits rongeurs.

Lorsqu’il est menacé, le cobra royal adopte sa posture défensive emblématique. Ce n’est pas tant une posture de yoga qu’une posture « ne viens pas près de moi ». Tenez compte de l’avertissement, car l’étape suivante est une attaque et une morsure.

Ces dernières peuvent impliquer l’injection de venin, et c’est un venin que vous ne voulez certainement pas vous faire injecter – pensez à un mélange de cytotoxines et de neurotoxines qui va systématiquement arrêter vos organes vitaux jusqu’à la paralysie, le coma, puis la mort. On pense qu’environ 28 % des morsures de cobra royal ont une issue fatale.

Krait à tête rouge

Nom latin : Azemiops
Attaques : Morsure venimeuse
Traitement : Antivenin
Où les trouver : Dans toute l’Asie du Sud-Est, en particulier dans les rivières et les forêts tropicales humides.

Disons-le ainsi : Vous ne pouvez pas manquer le krait à tête rouge.

Surmontée d’une touche ardente de vermillon, l’espèce a une tête écarlate brillante qui peut être repérée en une seconde.

Ils sont semi-aquatiques, c’est-à-dire qu’ils vivent aussi bien dans l’eau que dans la forêt, et couvrent toute la péninsule de l’Asie du Sud-Est, des collines du nord de la Thaïlande aux îles du Vietnam sur la mer de Chine méridionale.

Cependant, ils sont considérés comme très rares, et ne représentent qu’une fraction des observations rapportées des espèces de serpents plus communes.

En ce qui concerne le venin, il est bon de rappeler qu’il s’agit d’un krait.

Les kraits sont largement considérés comme ayant le venin le plus puissant et le plus mortel de tout le royaume des serpents.

Il s’agit d’une neurotoxine puissante qui agit en paralysant sa proie, en bloquant les organes respiratoires vitaux, ce qui entraîne l’asphyxie et la mort.

Mais avant cela, les victimes souffriront de plusieurs stades d’envenimation, dont l’hypersalivation, la nausée et la ptose bilatérale (une condition qui signifie que vous ne pouvez pas garder vos paupières ouvertes !)

La bonne nouvelle est que le krait à tête rouge est très peu fréquent. De plus, on pense qu’il s’agit d’un serpent plutôt léthargique.

Malgré sa redoutable tête rouge, il s’attaque rarement aux humains et préfère rester totalement caché pendant la journée.

Vipère de Fea

Nom latin : Azemiops
Attaque : Morsure venimeuse
Traitement : Antivenin
Où les trouver : Les collines et les montagnes du Vietnam

Pouvant atteindre 80 cm de long, l’élégant Azemiops, de couleur violet foncé et noir, est un exemple étrange de vipère à fosse qui ne se comporte pas vraiment comme une vipère à fosse.

Sa grande tête et ses écailles surdimensionnées ont conduit les herpétologistes à le classer dans toutes sortes de catégories. Mais il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un membre du genre de la vipère à venin, même s’il n’en a pas l’air.

L’Azemiops est maintenant plus connu sous le nom de vipère de Fea.

Nommée d’après l’explorateur italien qui a croisé son chemin pour la première fois à la fin des années 1800, probablement quelque part en Birmanie, elle est extrêmement insaisissable et on pense qu’elle vit principalement dans des habitats de haute altitude (jusqu’à 1 000 mètres au-dessus du niveau de la mer) entre les collines Kachin de Birmanie et la mer de Chine du Sud.

Malheureusement, on ne sait presque rien du venin que possèdent les vipères de Fea. Il n’y a tout simplement pas eu assez de morsures pour enregistrer et étudier correctement les effets sur les humains. Cependant, si l’on en croit les autres vipères, nous ne voudrions pas être ceux qui aideront les gens à découvrir ce dont il s’agit !

FAQ

Y a-t-il des tigres au Vietnam ?

On peut trouver un petit nombre de tigres d’Indochine dans les forêts sempervirentes du nord du Vietnam. En raison d’un manque d’action de conservation de la part du gouvernement, les tigres ont été braconnés et conduits à une quasi-extinction dans toute l’Asie et en particulier au Vietnam. Il ne reste plus qu’environ 200 tigres dispersés dans le nord du Vietnam.

Y a-t-il des ours au Vietnam ?

De petites populations d’ours noirs asiatiques et d’ours du soleil se trouvent dans tout le Vietnam. Le gouvernement vietnamien reconnaît que ces ours doivent être protégés par des mesures de conservation et le contrôle de la chasse commerciale. L’ours noir figure désormais sur le Livre rouge des espèces menacées au Vietnam.

Y a-t-il des serpents venimeux au Vietnam ?

Le Vietnam possède une longue liste de serpents, dont beaucoup sont venimeux. Les morsures de certains cobras, kraits ou vipères peuvent entraîner des maladies graves, voire la mort.

Les statistiques montrent que 30 000 personnes sont traitées chaque année dans les hôpitaux vietnamiens pour des morsures de serpent.

Les serpents les plus venimeux du Vietnam sont les suivants :

  • Vipère à lèvres blanches
  • Vipère de Fea
  • Krait malais, également appelé krait commun ou krait bleu
  • Krait du fleuve Rouge
  • Vipère malaise
  • Cobra cracheur thaïlandais
Comment se rendre à Hue depuis Hanoi ?
Partagez ce site avec vos amis Merci

Comment se rendre à Hue depuis Hanoi ?

Hue est une ville du centre du Vietnam connue pour sa tranquillité et sa beauté.

Elle est située à environ 700 kilomètres au sud de Hanoi, la capitale du Vietnam.

Ce site du patrimoine mondial, qui était l’ancienne capitale de la dernière monarchie vietnamienne, est un endroit magnifique pour faire du tourisme et découvrir les structures historiques qui s’y trouvent.

Hue, dont l’architecture remonte également à des centaines d’années, devrait être la prochaine destination de vos vacances au Vietnam.

Vous pouvez choisir le mode de transport le plus pratique pour aller de Hanoi à Hue en fonction de vos préférences, du temps dont vous disposez et de la somme d’argent que vous êtes prêt à dépenser, car il existe plusieurs options.

1. De Hanoi à Hue en avion

À l’heure actuelle, Vietnam Airlines assure un total de deux vols par jour entre Hanoï et Hué.

Il est indiscutable que prendre l’avion de Hanoi à Hue est le moyen de transport à la fois le plus rapide et le plus pratique, en particulier pour les personnes qui travaillent avec un temps limité.

Seules deux compagnies aériennes assurent des vols quotidiens entre Hanoi et Hué, à savoir Vietnam Airlines et VietJet Air.

Comment se rendre à Hue depuis Hanoi ?
Comment se rendre à Hue depuis Hanoi ?

La durée du voyage est de 75 minutes seulement.

Cependant, vous devez prendre en considération le fait que les aéroports de Hanoi et de Hue sont situés à une certaine distance du centre ville.

Pour cette raison, vous devez inclure dans vos estimations le temps nécessaire au transport vers et depuis l’aéroport.

Malgré tout, ce mode de transport est beaucoup plus rapide que d’autres moyens de transport.

VietJet Air est une compagnie aérienne à bas prix, mais Vietnam Airlines est aujourd’hui la première compagnie aérienne du Vietnam.

Parce que Vietnam Airlines s’efforce d’offrir des services de qualité supérieure, son tarif aérien est beaucoup plus cher que celui de VietJet Air.

Un billet aller simple peut être acheté pour aussi peu que 30 USD (sur Vietnam Airlines) ou jusqu’à 60 USD sur d’autres compagnies aériennes (Vietnam Airlines).

Toutefois, recherchez les réductions et les offres pour acquérir le billet le moins cher possible.

En outre, si vous savez déjà quand vous voyagerez, vous devriez faire vos réservations de billets d’avion le plus longtemps possible à l’avance.

– L’aéroport international de Noi Bai, situé à environ 26 kilomètres du cœur de Hanoi. En savoir plus Comment se rendre de l’aéroport de Hanoi au centre-ville (vieux quartier de Hanoi)
– Hue abrite l’aéroport international de Phu Bai, situé à environ 15 kilomètres du cœur de la ville.

Réserver le billet d’avion Hanoi Hue

2. Prenez le train pour aller à Hue depuis Hanoi

Même si prendre le train de Hanoi à Hue prend plus de temps (environ 13 à 14 heures), c’est une option fantastique pour ceux qui veulent s’imprégner des magnifiques paysages le long de la route.

En outre, si vous en avez envie, vous pouvez descendre du train, vous promener et acheter des en-cas, de la nourriture rapide, des boissons ou des fruits dans le train même.

Il existe quatre types de sièges distincts, chacun ayant un prix unique, allant de 20 dollars US pour un siège souple à 35 dollars US pour une couchette souple, ce qui vous permet de choisir l’option la plus adaptée à votre budget.

Le train de la réunification du Vietnam effectue cinq départs par jour, de 6h00 du matin à 22h20 du soir.

À bord du train privé Livitrans Express, les passagers trouveront un hébergement propre et contemporain.

Les entreprises privées, telles que Livitrans Express et Violette Express, sont un bon choix à faire si vous voulez vous assurer que le service que vous obtenez est de meilleure qualité.

Elles proposent des chambres Deluxe à 4 couchettes plus confortables que les cabines ordinaires, en plus d’offrir un niveau de service plus élevé.

Ces cabines peuvent accueillir quatre personnes. Par conséquent, le tarif de ces trains vous coûtera plus cher : 55 USD pour la Violette et 80 USD pour le Livitrans.

Réserver le billet de Train Hanoi Hue

N’oubliez pas, d’autre part, que si vous prenez un train doté de wagons-lits, vous n’aurez pas besoin de passer la nuit à Hue ou à Hanoi. C’est un bon moyen terme.

– La gare de Hanoi se trouve à l’adresse suivante : 120 Le Duan Street, Cua Nam Ward, Hoan Kiem District, Hanoi.
– La gare de Hue se trouve au 2 Bui Thi Xuan, dans le quartier Duc de la ville de Hue, dans la province de Thua Thien Hue.

Réserver le billet de Train Hanoi Hue

3. Bus touristique en couchette de Hanoi à Hue 

Le bus est le moyen le moins cher de se rendre de Hanoi à Hue, mais ce n’est pas la meilleure option pour ceux qui apprécient leur propre espace ou veulent pouvoir se déplacer.

Si vous préférez faire le voyage en bus, il est conseillé de prendre le bus de nuit afin de mieux profiter de votre temps pendant la journée.

Il y a plusieurs aires de repos le long de la route qui vous permettent de vous détendre, de vous dégourdir les jambes, d’acheter des collations et de prendre un repas.

La durée totale du voyage est d’environ 13 heures. Certains bus couchettes offrent des commodités telles qu’une petite salle de bain, une télévision LCD, de l’eau minérale gratuite, un coussin et une couverture, ce qui peut rendre votre voyage plus agréable .

Le coût d’un billet d’autobus de Hanoi à Hue est d’environ

Réserver le billet de bus Hanoi Hue

4. De Hanoi à Hue en voiture privative ou en moto

Comme la circulation au Vietnam est assez chaotique, je ne recommande pas de conduire une voiture ou de louer une moto à moins d’avoir suffisamment d’expérience dans ce domaine. Lisez ce guide Les touristes peuvent-ils conduire une moto ou une voiture au Vietnam ? Guide voyage

Pour voyager de Hanoi à Hue en moto, il faut au moins 3 jours pour faire le trajet de 700 km avec des arrets de visite conseillés à Ninh Binh ( 100 km au sud de Hanoi ) , Pu Luong ( 300 km de Hanoi ),  Phong Nha et les petites pauses sur la route

Consultez mon guide sur les choses à faire Phong Nha, choses à faire à Ninh Binh ainsi que sur choses à faire à Pu Luong.

Louer une voiture sans chauffeur au Vietnam est également une chose assez difficile à organiser.

Quant à la location ou l’achat de motos, c’est une affaire beaucoup plus facile. Une fois encore, il faut être extrêmement prudent lorsqu’on conduit une moto au Vietnam.

Vous trouverez facilement des endroits proposant des motos à louer dans les deux villes.

Bonne route !

Voir aussi

7 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer
7 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer
Partagez ce site avec vos amis Merci

7 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer

Le Vietnam abrite un certain nombre de marchés flottants, dont la plupart se trouvent dans la partie sud du pays.

Ces marchés sont constamment animés par un grand nombre de bateaux proposant un assortiment varié de marchandises.

Pour s’approvisionner en denrées alimentaires et autres produits de première nécessité, les habitants se rendent soit à terre, soit en bateau.

Vous pouvez faire l’expérience de la culture d’achat unique du peuple vietnamien dans l’un des nombreux marchés flottants du Vietnam.

5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer
5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer

Pourquoi les marchés flottants du Vietnam ?

Les voyageurs qui ont entendu parler des marchés flottants au Vietnam peuvent être perplexes quant à la raison pour laquelle le marché n’est pas plutôt organisé sur terre.

Cependant, comme la plupart des habitants du delta du Mékong vivent autour des rivières, les marchés flottants sont une forme de commerce particulièrement pratique dans cette région.

En raison de la topographie unique traversée par le fleuve, le canal sert non seulement de mode de transport mais aussi de plaque tournante de l’activité économique.

Pour transporter les marchandises de ceux qui les fabriquent à ceux qui sont en mesure de les troquer et de les échanger, les bateaux sont le principal mode de transport utilisé dans le commerce local et régional.

Les marchés flottants sont plus courants dans la région en raison du style de vie qui prévaut dans les établissements riverains ainsi que du vaste réseau fluvial complexe de la région.

5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer
5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer

Les marchés flottants sont depuis longtemps reconnus comme un lieu important où les gens se rassemblent, échangent des biens et participent à diverses activités culturelles qui ont contribué au développement des personnalités distinctives des peuples du Mékong en particulier et des Vietnamiens en général au cours de nombreux siècles.

Les articles vendus sur les marchés flottants sont nombreux et variés, mais la majorité d’entre eux sont des fruits et légumes frais provenant des environs.

Le long de la rivière, on trouve des centaines de bateaux motorisés remplis de fruits tropicaux, notamment des mangues, des ananas, des fruits du dragon, des caramboles, des noix de coco fraîches et des durians.

Devant chaque bateau, il y aura un « cay beo », c’est-à-dire une longue perche munie d’un crochet à son extrémité pour présenter un échantillon de produit.

Cette stratégie vise à attirer les clients et à leur permettre de trouver plus facilement les produits qu’ils souhaitent au milieu d’un grand fleuve.

Il semble que ce signe particulier ne soit visible que sur les marchés flottants situés dans le delta du Mékong, au Vietnam.

5 raisons de visiter les marchés flottants du Vietnam

Après avoir exploré le Vietnam, le delta du Mékong est un endroit agréable pour se détendre.

Vous pouvez vous lier avec la nature, respirer de l’air frais et y manger des plats délicieux.

Le marché flottant est un incontournable de tout voyage dans le Mékong.

Pourquoi ?

1- C’est le trésor caché du Viet Nam

Au Vietnam, vous pouvez visiter une centaine de marchés terrestres pour voir des articles asiatiques exotiques et vous renseigner sur la vie quotidienne des Vietnamiens, mais seul le delta du Mékong possède un marché flottant.

Il s’agit d’un marché unique créé en raison de la densité des rivières, des canaux et des voies navigables.

Pour économiser du temps et du travail, ils ont ouvert le marché au confluent des rivières.

Les habitants y échangent et achètent des produits agricoles provenant du delta.

Il ne s’agit pas d’une attraction touristique mais d’une aide économique pour la population locale.

Lorsque vous visitez le delta du Mékong, vous devez absolument le voir.

Au marché flottant du delta du Mékong, vous pourrez vous immerger dans la vraie vie du delta du Mékong et goûter aux soupes de nouilles locales chaudes directement sur le bateau, contrairement à ce qui se passe en Thaïlande, en Indonésie, etc.

2. C’est  unique

Les voyages au marché flottant permettent aux voyageurs d’acquérir de l’expérience. L’une des meilleures façons d’apprécier le marché est de consommer un bol de nouilles ou une tasse de café en se balançant au centre des vagues impétueuses.

Vous pouvez également apprécier les ananas et la vue sur le paranormal depuis les bateaux des vendeurs de fruits. Ou encore, voir les gens lancer des fruits en l’air suffit à rendre le delta du Mékong mémorable.

3- C’est beau

Le marché du matin est le meilleur moment pour voir le coucher de soleil sur la mer. Fermez les yeux, sentez le soleil sur votre visage et respirez profondément pour apprécier votre réveil.

Des bateaux chargés de fruits et légumes tropicaux parsèment les rives du fleuve. Apportez votre téléphone pour prendre de superbes photos.

Les sourires des habitants rendent le marché populaire auprès des voyageurs. C’est international et multilingue.

4. C’est la culture

Depuis que les Vietnamiens ont cultivé cette région, le fleuve Mékong a nourri le Sud.

Les rivières sont omniprésentes, tout comme le marché flottant. Il montre comment l’eau enveloppe les humains. En rejoignant le marché, vous verrez la vie aquatique.

Sur les bateaux, les gens vivent, travaillent, mangent et se marient.

Même les yeux d’un bateau peuvent communiquer les histoires des ancêtres du Mékong.

Vous ne pouvez ressentir la culture du marché qu’à travers ses activités quotidiennes.

5. C’est Gratuit

La visite du marché flottant est gratuite, contrairement aux autres attractions du Mékong.

Vous pouvez ne rien acheter.

C’est gratuit (sauf le bateau loué pour se promener dans le marché).

C’est une raison fantastique pour visiter le Mékong.

Alors pour ne pas perdre votre temps, on va découvrir les 7 marchés flottants les plus populaires  dans le delta du Mékong

5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer
5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer

1.Marché flottant de Long Xuyen

Le marché flottant de Long Xuyen est une excellente option pour quiconque cherche un endroit pour faire du shopping qui n’est pas envahi par les touristes et où il n’y a pas beaucoup de monde.

Le paysage pittoresque et le front de mer constituent un cadre merveilleux pour le marché. Le mode de vie local et la culture qui existe depuis des générations sont encore pratiqués ici.

Lorsque vous venez au marché tôt le matin, vous pouvez voir l’activité intense qui se déroule sur la rivière, où les gens vendent et achètent des articles, des fruits et des légumes à l’aide de bateaux.

Étonnamment, les bateaux sont capables de naviguer sur les canaux malgré leur faible largeur. Chaque jour, des centaines de bateaux arrivent de différents endroits pour échanger divers produits agricoles.

En outre, l’aire de restauration du marché est connue pour ses offres alléchantes et appétissantes. Lorsque vous vous rendez au marché, vous devez absolument prendre de la soupe de nouilles de riz, du banh tam bi, du banh bo et du café pour les déguster.

À tout moment de l’année, il est possible de se rendre au marché flottant de Long Xuyen.

Pour profiter au maximum de cette expérience, il est conseillé de programmer sa visite pendant la saison flottante, qui s’étend du septième au dixième mois lunaire.

C’est à ce moment de la journée que le paysage semble le plus vivant et que les échanges sont les plus actifs.

2. Marché flottant de Tra On

La ville de Tra On est située dans la province de Vinh Long au Vietnam.

Le marché flottant de Tra On existe depuis des centaines d’années, ce qui en fait l’un des marchés flottants les plus abondants du Vietnam.

Malgré son ancienneté, le marché a réussi à préserver ses caractéristiques culturelles uniques, qui sont associées aux personnes qui vivent dans la région du fleuve.

Les visiteurs des marchés seront stupéfaits par l’atmosphère trépidante créée par les transactions commerciales quotidiennes qui s’y déroulent.

Le marché de Tra On est divisé en deux sections : celle qui longe le bord de la rivière et celle qui longe la rivière elle-même.

Les activités dans chacun de ces endroits sont vraiment très animées.

Ce marché commence sa nouvelle journée à une heure indue, à deux heures du matin, lorsque la plupart des gens sont encore endormis. Les heures entre 5 et 6 heures du matin sont les plus chargées, car c’est à ce moment-là qu’un grand nombre de navires arrivent au port.

Cet endroit est un paradis pour les gourmands, car on y trouve de nombreuses variétés de fruits, comme les bananes, les noix de coco, les jacquots, les goyaves, les oranges, les ananas, etc.

En outre, vous pouvez trouver toutes sortes de produits agricoles, tels que des radis, des choux, des courges, etc. Les acheteurs semblent passer un bon moment grâce aux salutations amicales des marchands.

Comme le prix n’est pas figé, vous avez l’occasion d’aiguiser vos talents de marchand.

5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer
5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer

3. Marché flottant de Cai Rang

Cai Rang, tout comme les autres marchés flottants du delta du Mékong, a d’abord été créé pour répondre aux besoins commerciaux de la population locale.

Le marché de Cai Rang, qui fonctionne depuis plus d’un siècle déjà, se trouve sur la rivière du même nom.

En raison de son statut de l’un des trois plus grands marchés flottants de la région du delta du Mékong, la ville de Cai Rang et les villages qui l’entourent immédiatement envoient un grand nombre de leurs habitants y exercer une activité commerciale.

Chaque jour, cette zone est visitée par un grand nombre de bateaux, tous chargés de divers produits agricoles colorés et de délices régionaux.

Les fruits, tels que les papayes, les ananas, les bananes, les mangues et bien d’autres encore, sont les articles les plus courants que l’on peut découvrir dans cette région.

Parce que les marchandises sont si bien visibles et que les moteurs des bateaux sont si bruyants, vous ne pourrez pas entendre les cris des vendeurs qui les vendent sur ce marché.

Sur la route du marché flottant de Cai Rang, vous pouvez essayer quelques activités agréables comme la visite de villages qui fabriquent des bonbons à la noix de coco, des fermes d’abeilles ou des vergers.

Vous aurez l’occasion d’acquérir des connaissances sur les pratiques culturelles des habitants du sud en participant à ces événements.

4. Marché flottant de Phong Dien

Le marché flottant de Phong Dien est une destination qui regorge d’objets fascinants pour les visiteurs du Vietnam mais aussi d’autres pays.

Le marché est apprécié des habitants de la région et se trouve à environ 17 kilomètres de la ville de Can Tho.

Le marché flottant de Phong Dien et le marché flottant de Cai Rang ne sont pas très éloignés l’un de l’autre, mais leurs fonctions sont assez différentes.

Phong Dien est un marché de détail que l’on trouve dans le réseau complexe de voies navigables et de canaux, tandis que Cai Rang est connu pour avoir le plus grand marché de gros de la ville.

En raison de ce rôle, vous ne trouverez pas de grands bateaux dans cette zone ; vous ne trouverez que de minuscules sampans, qui sont également le principal moyen de transport de la population locale.

Le bruit créé par les vendeurs qui tentent de vendre leurs produits est plutôt distrayant.

Le marché ne propose pas seulement des fruits, mais aussi une grande variété d’autres choses, comme des machines à réparer, des magasins d’alimentation, des appareils ménagers, etc.

L’environnement unique dans lequel tant de marchandises différentes sont vendues en même temps crée des expériences que les visiteurs n’oublieront jamais.

5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer
5 marchés flottants bien connus sur le delta du Mekong Vietnam à ne pas manquer

Bien qu’il soit toujours animé, le moment idéal pour se rendre au marché est la veille de la fête du Têt, car c’est à ce moment-là qu’il est le plus encombré et que le plus grand nombre de personnes s’y rassemblent.

Le « cay beo », également connu sous le nom de bâton de bambou en bois, est une autre caractéristique distinctive du marché de Phong Dien.

Au lieu d’utiliser des bannières pour annoncer ce qu’ils ont à vendre, les vendeurs de cette zone accrochent simplement leurs marchandises au sommet des « cay beo » afin que les clients puissent voir rapidement ce qui est disponible.

5. Marché flottant de Nga Nam

Ville de Nga Nam, dans le district de Thanh Tri, dans la province de Soc Trang.

Le marché flottant de Nga Nam se trouve dans la ville de Nga Nam, qui est située au confluent de cinq rivières : Vinh Quoi, Ca Mau, Thanh Tri, et Long My. Phung Hiep.

Par rapport à d’autres marchés, celui-ci est particulièrement remarquable pour son niveau élevé d’activité, ce qui est notoirement difficile à trouver sur d’autres places de marché.

Sur ce marché, vous pourrez vous émerveiller devant la longueur apparemment infinie des petits et grands bateaux chargés d’une grande variété de produits de base tels que les tomates, l’ail, les choux, les pommes de terre, etc.

Et il est difficile de résister à l’attrait de la cuisine, avec de nombreux vendeurs du sud proposant de délicieuses soupes de riz, des nouilles aux fruits de mer et du café.

Au marché flottant de Nga Nam, vous aurez l’occasion de découvrir les aspects uniques de la région du delta du Mékong, notamment en écoutant de charmantes chansons folkloriques anciennes, en regardant le « ao ba ba » – une robe traditionnelle portée par les habitants de la région – et en appréciant l’accent distinctif de la population locale.

Se rendre dans la province de Ca Mau, où vous aurez un meilleur accès aux transports, est la méthode la plus efficace pour se rendre au marché.

6. Marché flottant de Nga Bay (Phung Hiep)

Depuis qu’il a ouvert ses portes en 1915, le marché flottant de Nga Bay, également connu sous le nom de marché flottant de Phung Hiep, a servi de centre commercial essentiel aux habitants de la ville de Nga Bay pendant plus d’un siècle.

Marché flottant de Nga Bay
Marché flottant de Nga Bay

Le marché est situé au confluent de sept rivières, dont Cai Con, Mang Sao, Bung Tau, Soc Trang, Xeo Mon et Lai Hieu, comme son nom l’indique. Xeo Mon et Xeo Dong sont également proches.

Le marché de Nga Bay abrite une sélection variée d’articles, notamment des fruits, des produits agricoles, des objets artisanaux, des appareils ménagers et des nattes de tous types.

En outre, il y a une vente de serpents, de tortues, d’oiseaux, de fleurs, d’écureuils et d’autres petits animaux au marché.

Sur le bateau, vous pourrez vous régaler de spécialités régionales comme le « banh xeo » et le « pho », entre autres spécialités du Sud.

7. Marché flottant de Cai Be

Le marché flottant de Cai Be est situé dans la province de Tien Giang.

Cai Be est l’un des nombreux marchés flottants bien connus du delta du Mékong. Il a été créé sous la dynastie des Nguyen au XIXe siècle.

Le marché est situé dans une partie de la région délimitée par la rivière Tien, qui marque la frontière entre trois provinces différentes : Tien Giang, Vinh Long et Ben Tre.

Votre tête semble s’imprégner du rythme de l’eau qui coule avec force, tandis que votre esprit semble rêvasser sur l’étendue du Mékong alors que vous vous mêlez à l’énergie débordante et à l’environnement chaotique du marché.

Le marché flottant de Cai Be est composé de deux sections distinctes : les zones d’achat et les zones de vente.

Sur une distance de plusieurs kilomètres, 400 à 500 bateaux sont ancrés le long des berges de la rivière, chacun contenant une variété de marchandises telles que des fruits, des légumes et d’autres produits.

Vous pouvez louer un hors-bord pour descendre la rivière, et vous pouvez également visiter un marché flottant, ce qui vous donnera une idée de l’énergie et de la vivacité de ces marchés.

Le marché flottant de Cai Be n’est pas comme les autres marchés flottants, qui ne se réunissent que le matin. Au contraire, le commerce commence très tôt le matin et se poursuit jusque tard dans la nuit.

Lisez aussi Guide de voyage My Tho 2022 : Les choses à voir et à faire, le meilleur moment pour y aller, et plus encore…

Conseils pratiques pour Visiter les marchés flottants 

  • Il est important de ne pas oublier d’emporter de la crème solaire ou un parapluie, selon les prévisions météorologiques du jour
  • Assurez-vous de vous renseigner en détail sur la possibilité de voir une pagode ou un temple pendant le voyage en bateau. Lorsque vous vous rendez dans un sanctuaire, vous devez couvrir vos épaules et vos genoux avant d’entrer dans le bâtiment. Par exemple, il n’est pas difficile d’emporter un sarong ou un foulard qui peut être enroulé autour de la personne qui le porte.
  • Les marchés flottants n’étant ouvert que tôt le matin, assurez-vous d’avoir pris des dispositions préalables pour vous y rendre et de séjourner dans un endroit proche, tel qu’un homestay, un lodge ou un hôtel (le mieux étant la région de Can Tho ou ses environs).
  • Apportez de la monnaie au marché flottant afin de pouvoir y acheter le petit-déjeuner et le café.

Conclusion

Les marchés flottants animés du Vietnam décrits précédemment sont d’excellents endroits pour découvrir la culture et le mode de vie des habitants du sud.

Si vous vous rendez dans cette partie du Vietnam, vous devriez absolument prévoir de visiter au moins un des spectaculaires marchés flottants du pays.

N’oubliez pas de me contacter pour trouver un guide francophone locale pour partager avec vous des moments particulièrement étonnants.

Voir aussi

FAQ

Le delta du Mékong vaut-il la peine d’être visité ?

Le delta du Mékong vaut vraiment la peine d’être visité. Il ne s’agit pas seulement du marché flottant, mais aussi de ses magnifiques paysages tropicaux, de sa culture fluviale intéressante et de ses habitants chaleureux. Voir aussi Combien de temps faut-il consacrer à l’exploration du delta du Mékong ?

Can Tho vaut-elle la peine d’être visitée ?

La principale attraction de la région est sans aucun doute les marchés flottants animés et colorés qui ont lieu chaque jour à la tombée de la nuit, mais Can Tho a d’autres charmes qui font que cette ville vaut vraiment la peine d’être visitée. Comme de nombreuses régions du sud du Vietnam, Can Tho connaît deux saisons distinctes.

Comment décririez-vous un marché flottant ?

Un marché flottant est un marché où les marchandises sont vendues depuis des bateaux. Issus d’époques et de lieux où le transport maritime jouait un rôle important dans la vie quotidienne, la plupart des marchés flottants en activité aujourd’hui servent principalement d’attractions touristiques et se trouvent principalement en Thaïlande, en Indonésie et au Vietnam.

Les 8 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
Les 8 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
Partagez ce site avec vos amis Merci

Trekking au Vietnam  Les 8 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam

En faisant de la randonnée au Vietnam, vous aurez l’occasion d’explorer certains des paysages les plus époustouflants de toute l’Asie du Sud-Est, y compris des pics élevés et escarpés, des vallées émeraude et des forêts tropicales denses regorgeant la faune et flore abondantes.

La randonnée au Vietnam convient à tout le monde, du trekkeur débutant à l’amateur invétéré, car les itinéraires du pays offrent une variété de difficultés ; quel que soit le niveau d’expérience, chacun appréciera les magnifiques paysages offerts par les sentiers de trekking du Vietnam.

Les excursions à Sapa au départ de Hanoi comptent parmi les chemins de randonnée les plus populaires, car elles permettent aux touristes d’avoir un aperçu des tribus montagnardes des régions du nord ainsi qu’une température fraîche plus favorable.

Cependant, vous ne trouverez pas les meilleures randonnées au Viêt Nam dans un seul endroit ; vous les trouverez plutôt dans une variété de cadres, chacun ayant quelque chose d’unique à offrir, des imposantes montagnes calcaires aux rizières en terrasses, en passant par une cuisine délectable, un patrimoine culturel profond, des villages isolés et un littoral immaculé.

Si vous choisissez de vous rendre au Viêt Nam, vous vivrez une expérience que vous n’oublierez jamais, car le pays compte plus de 3 000 kilomètres de côtes, une histoire vieille de 1 500 ans, trois grandes métropoles et des traditions qui vous réchaufferont le cœur.

Je vous presente les 8 lieux de randonnée les plus célèbres au Vietnam ( du Nord  au Sud )  afin de vous offrir certaines des plus grandes expériences naturelles que mon pays a à offrir.

Ces destinations offrent quelque chose à tout le monde, quelle que soit leur expérience de la randonnée.

Sapa, Nord Vietnam

 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam

Ce n’est un secret pour personne que Sapa est un paradis luxuriant et verdoyant dans le nord du pays.

Les personnes qui souhaitent élargir la portée culturelle de leurs vacances au Vietnam en passant quelques jours dans les collines à faire de la randonnée dans des villages isolés choisissent souvent de faire l’un des nombreux trekkings à Sapa au départ de Hanoi.

Même si Sapa est une destination très fréquentée , il existe encore un grand nombre d’itinéraires et de sentiers qui donnent l’impression que la randonnée dans le nord du Vietnam est un joyau caché.

Vous avez le choix entre une grande variété d’itinéraires de randonnée dans la région de Sapa au Vietnam, chacun d’entre eux variant en termes de distance parcourue, de niveau de difficulté et de temps nécessaire pour le terminer.

Dans toutes les randonnées de Sapa au Vietnam, une chose est sûre : vous serez accueilli par des panoramas de montagne à couper le souffle, des rizières en terrasses et une culture unique en son genre lorsque vous rencontrerez certaines des minorités ethniques vietnamiennes qui vivent sur ces hauts plateaux.

Au cours de cette randonnée de trois jours à Sapa, au Vietnam, vous aurez l’occasion de voir un certain nombre de communautés minoritaires différentes, notamment le village de Cat Cat, Ta van, Lao Chai et Sin Chai, Y Ling Ho

C’est la place d’ou partent les ascensions de Fansipan, la plus haute montagne du Vietnam

Le mont Fansipan, qui s’élève à une hauteur impressionnante de 3 143 mètres, est le point culminant du pays et est parfois appelé le « toit de l’Indochine » (10 312 pieds).

Le mont Fansipan est la source d’une grande fierté pour les gens qui y vivent, et une randonnée en haut de la montagne vous mettra probablement face à des jardins tranquilles, des pagodes magnifiques et des habitants amicaux qui montent ou descendent la montagne.

Les vues sont hypnotiques depuis le sommet, mais il ne faut pas s’attendre à être seul là-haut à cet endroit. Le mont Fansipan attire environ un millier de randonneurs chaque jour grâce à son téléphérique et à d’autres sentiers de randonnée apparemment plus « faciles ».

Il y a trois façons différentes d’atteindre le sommet, et chacune a un niveau de difficulté et une durée différents. L’ascension et la descente de la montagne peuvent être effectuées en trois jours au total si vous partez de Tram Tom, ce qui est l’option la plus simple puisqu’elle vous permet de revenir par le même chemin.

Pour voir quelques exemples de trekking Sapa hors sentiers battus, cliquez ces liens

Cat Tien, Sud Vietnam

 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam

Le Vietnam compte 30 parcs nationaux qui préservent la richesse de la faune et de la flore du pays ainsi que son environnement marin, côtier et intérieur.

Ces parcs font du Vietnam une destination idéale pour toute personne intéressée par les randonnées dans la jungle.

Si vous souhaitez partir en randonnée dans le sud du Vietnam, le meilleur endroit pour le faire est le parc national de Cat Tien, qui est le trésor biologique du pays.

Le parc national de Cat Tien offre aux touristes la possibilité de voir une variété d’animaux en voie de disparition dans leur habitat naturel, notamment des gibbons, des sangliers et des cerfs sambars.

Cat Tien est l’endroit idéal pour s’éloigner de l’agitation de la métropole de Ho Chi Minh, malgré sa proximité avec la ville (elle n’est qu’à 160 kilomètres).

Si vous n’aimez pas passer plusieurs jours à faire de la randonnée dans la jungle vietnamienne, Cat Tien offre aux visiteurs la possibilité d’observer la flore et la faune uniques de la région au cours d’une excursion d’une nuit depuis la grande ville du sud.

Vous serez guidé à travers l’écologie étonnante du parc sur des parcours de longueurs variées, où vous verrez des arbres de plus de 100 ans et dont les racines exposées sont plus hautes que vous. Vous aurez l’occasion d’explorer des territoires qui abritent 79 espèces différentes de reptiles, plus de 400 sortes de papillons et certains des gibbons les plus rares du monde.

Pour en savoir plus, lisez mon guide Choses à faire dans le parc national de Cat Tien Guide voyage du parc national de Cat Tien

Cao Bang, nord du Vietnam

 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam

La beauté des montagnes karstiques, les gorges profondes, les rizières en terrasses et les magnifiques chutes d’eau de Cao Bang en font l’un des meilleurs endroits pour les randonnées au Vietnam. Ces caractéristiques constituent le cadre idéal pour tout type d’aventure.

Lors d’une courte excursion de trekking dans cette partie nord du Vietnam, vous pourrez vous rendre à Ban Gioc, qui est connue comme l’une des chutes d’eau les plus spectaculaires d’Asie du Sud-Est

La visite de la cascade de Ban Gioc dans la province de Cao Bang, située à l’extrême nord du pays et à proximité de la frontière chinoise, est souvent considérée comme l’une des plus belles randonnées de tout le Vietnam.

Vous pouvez aussi l’inclure dans l’une des journées d’un voyage de quatre jours qui vous fera traverser un certain nombre de villages traditionnels, des cavernes bien inconnues dans les districts Trung Khanh, Hoa An , Ha Quang , Tra Linh au Nord de Cao Bang

Da Lat, hauts plateaux centre Vietnam

 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam

Da Lat était une ville de vacances coloniale française qui s’est transformée en une métropole appréciée des locaux et des étrangers.

Elle est située dans la région centrale sud du Vietnam, à une altitude d’environ 1 500 mètres au-dessus du niveau de la mer.

En raison de son passé de ville coloniale, Da Lat a conservé une « touche d’Europe », ce qui en fait un endroit fantastique pour passer quelques jours à explorer.

Da Lat n’est pas l’endroit où aller si vous recherchez la beauté karstique à couper le souffle et les plages interminables qui font la réputation du Vietnam.

En revanche, vous ne voudrez pas quitter cet endroit, car la température y est juste assez fraîche, la culture locale est dynamique et les sentiers de randonnée sont interminables.

Da Lat, au Vietnam, est une destination de rêve pour les amateurs de plein air, car elle offre une grande variété d’activités passionnantes telles que la randonnée, l’escalade, le camping et la spéléologie.

Ceux qui souhaitent faire de la randonnée dans les hauts plateaux du centre du Vietnam devraient se rendre au mont Lang Biang, qui se trouve juste à l’extérieur du centre-ville de Da Lat.

Cette montagne est un symbole de la ville. Le chemin de randonnée facile, idéal pour les débutants, peut être parcouru en quatre heures environ. Lorsque vous atteindrez le sommet, vous serez récompensé par une vue sur la ville de Da Lat, à une altitude de 2 167 mètres.

Pour plus de renseignements, lisez la suite Da Lat, Le Petit Paris, toutes les informations que vous devez savoir : Choses à faire, logement, transport

Ha Giang, Nord Vietnam

 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam

La province septentrionale de Ha Giang est équidistante de la ville septentrionale de Hanoi, mais elle offre une expérience différente de sa cousine plus populaire, Sapa

En effet, Ha Giang est bien plus qu’une simple excursion d’une journée entre Hanoi et Sapa.

Parce qu’il s’agit de la dernière province du Viêt Nam à se trouver avant d’entrer en Chine, Ha Giang est parfois appelée « la dernière frontière du Viêt Nam ».

La province de Ha Giang est connue pour ses panoramas étendus, ses montagnes karstiques, ses minorités ethniques dynamiques et, lorsque le printemps arrive, son tapis de fleurs écloses.

Les randos à Ha Giang au Vietnam s’adressent plutôt aux personnes qui recherchent des itinéraires plus authentiques, avec les vallées profondes et les hauts sommets de la région qui sont à couper le souffle.

Ha Giang est la destination idéale pour ceux qui souhaitent « sortir des sentiers battus ». On ne sait jamais ce que l’on va rencontrer en se promenant sur les sentiers tranquilles qui relient les villages où vivent les minorités ethniques. Vous pourrez croiser des buffles en train de brouter, des femmes qui tressent des paniers ou des jeunes trop ravis à la vue des « étrangers ».

D’une communauté éloignée à l’autre, de nombreux itinéraires serpentent dans les vallées et le long des montagnes. Les panoramas, quant à eux, sont tout simplement époustouflants à chaque virage.

L’un des cols de montagne s’appelle Ma Pi Leng et offre un panorama époustouflant de pics calcaires, de gorges profondes et de chaînes de montagnes qui s’étendent à perte de vue. Ces chaînes de montagnes sont entrecoupées de champs verts et de quelques hameaux.

Pour plus d’infos, lisez la suite Top meilleures choses à faire à Ha Giang

Réserve naturelle de Pu Luong – Nord Vietnam

 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam

De nombreuses options de randonnée peuvent être trouvées dans la région nord du Vietnam lorsque l’on commence son voyage à Hanoi.

Si vous ne voulez pas passer toutes vos vacances à faire du trekking dans le nord du Vietnam, alors les réserves naturelles qui sont réparties en dehors de la ville sont l’occasion idéale pour vous de faire un peu d’exercice.

Dans la réserve naturelle de Pu Luong, située à un peu plus de 160 kilomètres de la capitale Hanoi, deux chaînes de montagnes se font face et une vallée les sépare.

Dans la vallée, on peut voir des rizières en terrasses recouvertes d’une végétation verdoyante, ainsi que des collines calcaires et des zones boisées. Pu Luong est la plus grande réserve naturelle du nord du Vietnam, couvrant plus de 18 000 hectares de terrain.

Vous verrez des chutes d’eau à couper le souffle, des rizières en terrasses apparemment sans fin, de magnifiques paysages de montagne et des villages culturels si vous randonnez pendant au moins une nuit dans cette région.

Vous pouvez marcher sur le mont Phu Luong, qui a une altitude de 9 793 pieds, si vous recherchez une tâche plus difficile.

Pour plus d’infos, lisez la suite Choses à faire à Pu Luong ? Pu Luong vaut-il la peine d’être visité ?

Bach Ma – Hue, Centre Vietnam

 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam

On ne peut nier les paysages à couper le souffle que l’on peut voir dans le centre du Vietnam.

Lorsque vous partez en randonnée dans le centre du Vietnam, vous pouvez vous attendre à voir de vastes chaînes de montagnes, des côtes d’une beauté étonnante, des chutes d’eau magnifiques et une énorme variété d’espèces.

Le parc national Bach Ma, situé à 1 450 mètres au-dessus du niveau de la mer, a été découvert par un architecte français en 1932.

Par la suite, il a été rénové pour devenir un luxueux refuge français, apprécié pour son environnement plus tempéré. Un vaste écosystème comprenant plus de 2 000 types de flore et plus de 1 500 espèces d’animaux peut être trouvé à l’intérieur du parc national.

Le parc national de Bach Ma compte trois sentiers de randonnée principaux, mais le sentier de la montagne Hai Cong Dai est de loin le plus populaire car il mène au point le plus élevé du parc, à 4 757 pieds.

Le voyage jusqu’au sommet de la montagne fait environ 16 kilomètres de long et prend environ quatre à cinq heures pour le terminer.

Cette randonnée ardue en vaut la peine car elle vous récompensera à la fin par des vues à couper le souffle sur toute la chaîne de Bach Ma, le temple Truc Lam et le lac Truoi.

Lisez la suite Parc national de Bach Ma – Centre de la diversité de la flore au Vietnam Guide voyage Complet

Phong Nha Ke-Bang, centre du Vietnam

 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam

Le parc national de Phong Nha Ke-Bang, parfois simplement appelé Phong Nha, est l’une des zones naturelles les plus remarquables du Vietnam et a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2003.

Phong Nha est une destination étonnante pour la randonnée car elle abrite la plus grande grotte du monde, appelée Son Doong, ainsi que plus de 106 kilomètres de rivières souterraines et de cavernes.

Phong Nha et les autres parcs nationaux du Vietnam offrent une variété de difficultés et d’itinéraires pour les personnes intéressées par la randonnée.

L’une des randonnées d’une journée les plus connues est le voyage de 4,3 miles dans la grotte du Paradis, qui emmène les visiteurs plus loin dans la grotte, puis les en fait ressortir.

Il existe également une poignée d’excursions de nuit qui vous emmèneront plus loin dans la magnifique beauté des montagnes karstiques de Phong Nha, ainsi que plus loin dans la forêt et dans les grottes. Pendant vos pauses, vous pourrez vous rafraîchir en vous baignant dans des cascades et des rivières souterraines.

L’expédition de quatre jours à l’intérieur de la grotte de Son Doong, dont la caverne est si vaste qu’un Boeing 747 pourrait la traverser, est une activité qui plairait à ceux qui disposent d’une quantité importante d’argent et de temps libres.

Pour plus d’infos, lisez la suite Choses à faire à Phong Nha Ke Bang, paradis des plus belles grottes et aventures au Vietnam

Les 8 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam
Les 8 meilleurs endroits pour faire du trekking au Vietnam